LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Exposé Sur Le Haut-karabakh

Mémoire : Exposé Sur Le Haut-karabakh. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  7 Avril 2012  •  405 Mots (2 Pages)  •  526 Vues

Page 1 sur 2

Tandis que le Haut Karabakh reste sur ses positions sur le droit à l’auto determination. L’Azerbaidjan réfute cette idée car en acceptant l’indépendance du haut karabakh son intégrité territoriale n’est pas respectée.

A) L’intégrité territoriale du Haut-Karabakh par rapport à l’Azerbaidjan.

L'intégrité territoriale constitue un principe de droit international déjà en place dans l'Antiquité grecque. Elle évoque le droit et devoir inaliénable d'un État souverain à préserver ses frontières de toute influence extérieure. C'est une caractéristique de la nation, lui fournissant le prétexte suffisant à l'entretien d'une armée pour en assurer la défense: sa violation constitue un casus belli.

Pour l’Azerbaidjan, il est impossible que le haut karabakh obtienne son indépendance car de de ce fait, cela voudrait dire que l’integrité territoriale de l’azerbaidjan ne serait en aucun cas respecté. L’azerbaidjan estime que le Haut-karabagh ne peut pas s’auto determiner car elle fait partie intégrante du territoire azéri et donc ne peut pas se proclamer comme étant un état indépendant.De plus, l’Azerbaidjan considére que le seul moyen de trouver un chemin d’entente est le retrait des troupes arméniennes du Haut karabakh et des régions environnates (7 au total) pour restaurer l’intégrité territoriale. Le fait d’avoir des troupes arméniennes sur le « sol » azéri est une sorte non respect vis-à-vis de l’Azerbaidjan. Selon M. Aliev, l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan, Haut-Karabakh inclus, a été reconnue par la communauté internationale donc il leur est impossible de négocier car le haut karabakh n’a aucun droit.

B) L’intégrité territoriale du par rapport à l’Arménie

L’Arménie réfute l’idée que le haut-karabakh ne soit pas un état indépendant. Pour elle, le Haut karabakh doit étre indépendant car elle est composée d’une institution éthatique. Etant aussi composé majoritairement d’arméniens, c’est pour cela que l’arménie souhaite cette indépendance, elle vise notamment à se rattacher avec le haut karabakh via le couloir de Lachin. C’est pour cela qu’elle reste sur sa position c’est-à-dire occuper les régions adjacentes du haut karabagh et soutenir ces démarches pour obtenir le droit international qui est le droit à l’auto détermination.

Conclusion :Aucune .solution de compromis est susceptible de répondre aux exigences des deux parties. Les deux droits internationaux, qui sont droit à l’auto détermination et intégrité territoriale, sont inconciliables. L’Azerbaidjan reste sur sa position elle proclame son intégrité territoriale et l’Arménie elle aussi réclame le droit à l’auto détermination pour le haut-karabakh.Ces deux principes sont incompatibles, malgré l’intervention de l’OSCE aucune entente n’a été trouvée pour mettre fin à ce conflit.

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (54 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com