LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Exercice sur le formaldéhyde

Étude de cas : Exercice sur le formaldéhyde. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  30 Juin 2022  •  Étude de cas  •  1 073 Mots (5 Pages)  •  25 Vues

Page 1 sur 5

LE FORMALDÉHYDE : un tueur silencieux

Introduction

Très réactif, le formaldéhyde a trouvé son utilité dans de nombreux secteurs d’activité. Cette réactivité est aussi à l’origine de propriétés dangereuses. Le formaldéhyde est en effet inflammable, corrosif, toxique. Il peut également favoriser l’apparition de réactions allergiques et la survenue de cancer. Il est donc nécessaire de prévenir les expositions des salariés à cet agent chimique.

[pic 1]

QU’EST-CE QUE LE FORMALDÉHYDE :

Le formaldéhyde, encore appelé méthanal, aldéhyde formique, est un gaz incolore, à l’odeur âcre et piquante, inflammable et soluble dans l’eau. C’est l'un des composés organiques les plus utilisés par l'industrie chimique, en partie à cause de sa grande polyvalence. Il constitue donc un composé organique volatil (COV) très présent en milieu de travail.

L’utilisation du formaldéhyde dans l’industrie de transformation de bois en particulier dans une menuiserie.  Il est utilisé principalement dans la fabrication de divers colles, résines et vernis présents dans la production de contreplaqué, de panneaux agglomérés de fibres ou de particules (mélamine), de meubles et d'autres produits du bois.

Le formaldéhyde est aussi présent dans :

  • La fabrication de matières plastiques,
  • La synthèse de produits chimiques (agents désinfectants bactéricides, fongicides, insecticides)
  • L’industrie textile (les résines à base de formaldéhyde sont utilisées comme apprêt pour rendre les tissus infroissables).

EXPOSITION AU FORMALDÉHYDE

L’exposition au formaldéhyde se fait :

  • Par inhalation, le formaldéhyde gazeux est absorbé par voie respiratoire,
  • Par contact cutané, lorsque le formaldéhyde se trouve en solution aqueuse.

Dans les menuiseries, l’exposition de ce produit sous forme gazeuse peut provenir d’origines différentes:

  1. Évaporation à température ambiante des solutions aqueuses : dans les zones de maturation, séchage et d’entreposage des panneaux, des meubles.
  2. Évaporation par chauffage de polymères ou de résines à base de formaldéhyde : application des apprêts, vernis.

LES EFFETS SUR L’ORGANISME

L’absorption systémique du formaldéhyde est très faible, quelle que soit la voie d’exposition. Le formaldéhyde se lie instantanément et de manière covalente aux protéines des tissus superficiels avec lesquels il entre en contact.

  1. Pénétration du formaldéhyde par la peau

Le formaldéhyde atteint l’épiderme et entraine un assèchement et une destruction partielle ou totale de la couche cornée. Cela entraine une inflammation des couches superficielles de la peau caractérisée par un prurit, des cloques, un érythème (rougeur), un œdème et souvent un suintement, des croûtes et une desquamation.

  1. Pénétration du formaldéhyde par les voies respiratoires

La vapeur inhalée se dépose plutôt retenu par les muqueuses des voies respiratoires supérieures (nez, bouche, trachée). Mais, il ne se répartit pas dans tout le corps en raison de la rapidité de son métabolisme.  Les symptômes associés sont des picotements, des rougeurs ou des brûlures du nez et de la gorge, des écoulements nasaux et des yeux larmoyants. Ces symptômes sont généralement négligeables ou légers pour des concentrations de 0,75 à 1 ppm (la valeur d’exposition admissible selon la Règlement sur la santé et la sécurité du travail est de 2 ppm). Les effets sont réversibles et cessent peu de temps après l’arrêt de l’exposition (à court terme).  

Pour des concentrations dans l’air supérieur à 20 ppm, le formaldéhyde peut provoquer des œdèmes pulmonaires graves, un cancer des fosses nasales et des sinus, un cancer de la gorge, et éventuellement la mort (exposition à long terme)

LE SYSTÈME DE L’ORGANISME TOUCHÉ PAR L’EFFET DU FORMALDÉHYDE

Le système respiratoire est le plus atteint. Les bronches, les bronchioles, les alvéoles pulmonaires seront touchés. Les alvéoles pulmonaires sont situées au plus profond des poumons, aux extrémités des bronchioles, et sont la structure de base où se réalisent les échanges gazeux entre l'organisme et l'air extérieur.

...

Télécharger au format  txt (7.9 Kb)   pdf (488.2 Kb)   docx (464.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com