LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Théorie BTS AG ACCESS

Dissertations Gratuits : Théorie BTS AG ACCESS. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  5 Janvier 2013  •  439 Mots (2 Pages)  •  846 Vues

Page 1 sur 2

Conception d'une base de données relationnelle = trouver et traiter rapidement des données

SGBDR : Système de Gestion de Base de Données Relationnelle

Entités : Types d’informations

Table : Regroupement des informations d’une même entité

Attribut = Informations = Champs dans une table

Association = Relation

Etape 1. Tableau des données à informatiser

Cette étape consiste à faire la liste de toutes les données qui sont utilisées dans le cadre d’un système d’information

Etape 2. Epurer les données dans le dictionnaire des données

 Conserver uniquement les données élémentaires en supprimant les doublons et les données calculées par l'ordinateur (données élaborées). Les données calculées sont retirées car elles sont obtenues par un calcul réalisé à partir des données élémentaires.

 Indiquer pour chaque champ son type (texte, numérique, logique, date, etc.) et la taille des champs texte.

Etape 3. Modéliser les données

Permet de mettre en évidence les types d'informations (ou entités) qui ont des relations (ou associations) entre elles : des données fixes et des données qui varient.

Pour simplifier la gestion des données et réduire les opérations de saisie, les informations (ou attributs) d’une même entité sont regroupées dans une même table et les entités différentes sont placées dans des tables différentes qui seront mises en relation ou associées par une action.

Etape 4. Définir l’identifiant de chaque table (clé primaire)

Pour être fiable, une base de données doit rendre impossible les doubles enregistrements dans une table. La solution consiste à interdire un même contenu dans le champ (attribut) principal de la table. Ce champ est appelé clé primaire et son contenu est obligatoirement différent pour chaque enregistrement.

Par convention la clé primaire est soulignée et apparaît en premier dans la structure de table.

Etape 5. Déterminer les cardinalités

Les cardinalités quantifient les relations (minimum et maximum) entre les enregistrements de deux tables reliées.

Important : La relation entre deux tables est souvent du type mère/fille => Une mère peut avoir plusieurs filles, mais une fille ne peut avoir qu’une seule mère. Cette relation est dite de type 1,N non porteuse de propriétés

Etape 6. Définir les relations

Pour mettre en relation les données de deux tables, il faut impérativement qu’il existe un champ commun aux deux tables sans quoi il sera impossible de savoir à quel client correspond tel visite.

Pour savoir quel champs utiliser nous allons utiliser la propriété Table mère / table fille. C’est toujours l’identifiant de la table mère qui va dans la table fille et le sens de la cardinalité va toujours de la mère vers la fille.

L’identifiant

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (63.6 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com