LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Montrez en quoi le dirigeant de Happyview est un entrepreneur au sens de Schumpeter ?

Dissertation : Montrez en quoi le dirigeant de Happyview est un entrepreneur au sens de Schumpeter ?. Recherche parmi 280 000+ dissertations

Par   •  21 Octobre 2015  •  Dissertation  •  422 Mots (2 Pages)  •  577 Vues

Page 1 sur 2

Happyview

Montrez en quoi le dirigeant de Happyview est un entrepreneur au sens de Schumpeter ?

Joseph Alois Schumpeter place l’entrepreneur au centre du développement économique car « il est celui qui prend des risques »pour innover et donc créer de nouvelles opportunités sur le marché.

La logique entrepreneuriale peut être résumée en trois points :

  • Une idée, une innovation
  • Une saisie d’opportunités
  • Une prise de risque

La logique entrepreneuriale du dirigeant Marc Adamowicz repose sur 4 principes

L’innovation tout d’abord en décide de vendre des lunettes sur internet. Il a saisi cette opportunité en ayant la volonté de répondre à une demande de produit d’optique peu onéreux jusqu’alors  non satisfaite.

Analysez l’environnement global de happyview en utilisant l’outil adapté ?

La méthode PESTEL permet d’étudier l’environnement global de l’entreprise et de déterminer les tendances structurelles auxquelles l’entreprise doit faire face. Elle consiste à identifier les composantes (politiques, économiques, sociologiques, technologiques, écologiques et légales) de l’environnement qui influencent le devenir de l’entreprise.

Evolution politique : La commission Européenne de Bruxelles du 18 Septembre 2008 pose la légalité de la vente par internet de produits d’optique. En France l’autorisation de vendre par internet des lunettes et des lentilles correctrices a été clairement affirmé le 12 juin 2009 par le Ministère de la Santé.

Economique : Du fait de la dégradation du pouvoir d’achat des français, les hausses tarifaires des complémentaires santés et la baisse du taux de remboursement des lunettes par la sécurité sociale (qui est passé, en 2011, à 60% au lieu de 65% auparavant)  et du contexte économique vont peser sur la consommation d’optique en 2011 et 2012.

Trois millions de Français ne s’achètent pas de lunettes de vue, notamment en raison de leur prix trop élevé.

Le segment des lunettes pour enfant à progresser de 10% en 2011. Marketing mobile de plus en plus utilisé, avancé de certaines enseignes (optic 2000, et Atol les opticiens)

Socioculturel : Vieillissement de la population (40 millions en 2011 doivent porter des lunettes de vue correctrice pour cette cause). L’évolution du style de vie en lien avec l’utilisation des nouvelles technologies favorise la prescription d’ordinateur de plus en plus jeune.

Technologique : Les nouveaux outils de communication comme internet, smartphones, tablettes, réseau sociaux sont de plus en plus utilisés dans la préparation à l’achat des lunettes.

Légale : La loi prévoit la supervision des sites par la haute autorité de la santé et la mise en place de règles de protection du consommateur : ordonnance obligatoire, délai de rétractation de 7 jours.

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (79.1 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com