LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Nouvelles Formes D'organisation Du Travail Dans Une Entreprise Du Secteur Tertiaire

Recherche de Documents : Les Nouvelles Formes D'organisation Du Travail Dans Une Entreprise Du Secteur Tertiaire. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  26 Février 2014  •  520 Mots (3 Pages)  •  2 257 Vues

Page 1 sur 3

Les nouvelles formes d’organisations du travail dans une entreprise du secteur tertiaire

Mon sujet d’étude va traiter sur les nouvelles formes d’organisations du travail dans une entreprise du secteur tertiaire.

Afin d’effectuer ce sujet d’étude, je me suis aidée d’internet principalement au CDI, mais aussi chez moi.Ma fiche contiendra deux parties :

- La première parlera de l’organisation du travail chez Renault dans les années 80,

- La deuxième partie parlera des nouvelles formes d’organisation du travail chez Renault aujourd’hui.

Partie I : L’organisation du travail chez Renault dans les années 80

En 1980, Renault est le leader sur le marché automobile français avec plus de 40% de part de marché grâce au succès du Toyotisme crée par Taichi Ohno en 1960, cette organisation du travail consiste à

Définition du toyotismeEtymologie : mot dérivé de l'entreprise japonaise Toyota.Le toyotisme désigne une organisation du travail élaborée dans les années 1960 par l'ingénieur japonais Taiichi Ono et mise en place au sein de l'entreprise Toyota.Le toyotisme se veut d'abord une amélioration du taylorisme et du fordisme considérés comme insuffisants pour assurer une adaptation rapide des entreprises aux marchés. Il est basé sur une plus grande responsabilisation des travailleurs qui voient leurs tâches enrichies, qui deviennent polyvalents et qui doivent s'impliquer dans leur équipe. Leurs avis sont pris en considération ; ils participent au diagnostic des problèmes et à leur résolution.La production est pilotée par la demande et fonctionne en flux tendus ("juste-à-temps"). La recherche de la qualité est privilégiée tout au long de la chaîne de production. La lutte contre le gaspillage et les coûts superflus s'appuie sur l'objectif des 5 zéros : zéro stock, zéro défaut, zéro papier, zéro panne, zéro délai.Le déploiement du toyotisme a pris plusieurs dizaines d’années au Japon.

Partie II: les nouvelles formes d'organisation chez Renault à l'heure actuel

Le constructeur Renault a mis en place le "bureau partagé" et le "télétravail". Concernant le "bureau partagé", c'est la première fois en France qu'un groupe industriel ose s'y aventurer. Le système du "shared office" consiste en une absence de bureau fixe et le choix quotidien d'un nouvel emplacement de travail. Renault veut économiser ainsi 2 000 postes de travail, soit un gain de 20 millions d'euros par an avec un coût annuel compris entre 10 000 et 15 000 euros par poste. Pour le "télétravail", la direction de Renault et les organisations syndicales viennent de signer un accord. Les salariés peuvent ainsi travailler chez eux de 2 à 4 jours par semaine. D'après Renault, "les évolutions technologiques récentes permettent désormais d'envisager de nouveaux modes d'organisation du travail renforçant la compétitivité de l'entreprise et répondant aux aspirations de salariés souhaitant mieux concilier vie personnelle et vie professionnelle."

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (60.8 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com