LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le rôle des marchés financiers est-il devenu prépondérant dans le financement de l’économie ?

Analyse sectorielle : Le rôle des marchés financiers est-il devenu prépondérant dans le financement de l’économie ?. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  16 Avril 2014  •  Analyse sectorielle  •  793 Mots (4 Pages)  •  448 Vues

Page 1 sur 4

Le rôle des marchés financiers est-il devenu prépondérant dans le financement de l’économie ? Expliquez cf Page 57 du document

Dans l’introduction

Le financement de l’économie désigne l’ensemble des moyens par lequel les agents économiques se procurent les ressources nécessaires à la réalisation de leur activité.

Les ménages, les entreprises et l’Etat, disposent de trois possibilités de financement : l’autofinancement (épargne), le recours à l’emprunt bancaire (l’intermédiation bancaire) et le financement par les marchés financiers (l’intermédiation financière).

Jusque dans les années 80, l’autofinancement et l’intermédiation bancaire ont prédominés dans le financement de l’économie.

Le développement industriel et économique a nécessité le développement de nouvelles sources de financement. Une réforme des marchés financiers, jusqu’alors réservés aux grandes entreprises, et notamment la création de nouveau produits financiers et l’ouverture d’un second marché, ont permis une plus grande accessibilité des marchés financiers.

Nous allons voir dans un premier temps l’évolution des marchés financiers dans le financement de l’économie puis les limites de ce financement dans le contexte actuel.

I. Le développement des marchés financiers : les 3 D.

Suite au krach de 29, les autorités ont fortement encadrées l’intermédiation financière par la loi bancaire de 45, les activités de banques commerciales et banques d’investissements étaient cloisonnées. L’accès aux marchés se faisait uniquement par l’intermédiaire des banques d’investissements.

Dans les années 80, on assiste à une forte inflation, ce qui entraîne la faillite de nombreuses banques commerciales et favorise le développement des banques d’investissements.

On assiste également à des changements structurels nécessaires au financement de l’économie. En effet, l’industrialisation et l’apparition de grands groupes internationaux a favorisé l’évolution des marchés financiers. Cette évolution s’est réalisée grâce aux 3 D : La désintermédiation, le décloisonnement et la déréglementation.

En France, la loi bancaire de 84 met fin à cette distinction des activités en établissant un cadre juridique unique pour les établissements de crédit. Ce décloisonnement a contribué à accroître la concurrence et conduit les banques à se réunir en grands groupes.

De même, on assiste à une meilleure accessibilité des marchés financiers aux entreprises de taille moyennes et aux agents non financiers. Les établissements financiers ont perdu le monopôle des transactions financières, les agents peuvent directement se financer et acheter des titres sur les marchés. Cette désintermédiation a permis une meilleure circulation des capitaux et une multiplication des intervenants.

Ce développement des marchés et leur ouverture à l’international ont nécessité des changements des règles de contrôle des marchés : la déréglementation.

Le développement des marchés financiers a entraîné une diminution importante de l’intermédiation traditionnelle (dépôts et crédits) au profit de nouvelles activités. Mais cet attrait pour les marchés financiers n’est

...

Télécharger au format  txt (5.7 Kb)   pdf (80.3 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com