LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire De Texte Des élements De Philosophe: l'inconscient

Dissertation : Commentaire De Texte Des élements De Philosophe: l'inconscient. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  4 Avril 2013  •  1 280 Mots (6 Pages)  •  10 282 Vues

Page 1 sur 6

Philosophie : Commentaire de texte

Alain, philosophe français du 20ème siècle, contemporain des découvertes de Freud s’oppose dans ce texte extrait des «Eléments de philosophie», abordant le thème de l'inconscient et se lance dans la critique du Freudisme aux conceptions de la psychanalyse, la psychanalyse n'est pas qu'une thérapie médicale, ce fut aussi une réflexion sur la nature du sujet, qui est remis en cause sur la connaissance de soi, comme Descartes la fut avec le Cogito au 17ème siècle, mais cette fois ci c'est le philosophe Alain qui reprend le concept d'inconscient par cet extrait de texte qui nous révèle les erreurs à propos de la compréhension et de l'interprétation fait par le Freudisme. Pour lui, la thèse de Freud n'est pas indispensable et il démontre que l'on peut tout expliquer sans le Freudisme.

Cependant la problématique est plus complexe que cela, car à travers ce texte, Alain se demande, pourquoi la psychanalyse a voulu introduire cette notion d’inconscient ? Et existe-t-il des pensées inconscientes dans l’esprit humain, ou toute pensée est-elle nécessairement consciente ?

Cet extrait du texte d’Alain, définit la notion d’inconscient, le terme d’inconscient est déterminé dés la premier phrase ; « Il y a de la difficulté sur le terme d’inconscient », ce qui montre que dés le début il y a déjà un problème avec le terme d’inconscient, c’est a partir de ce moment qu’Alain commence son argumentation et sa description de ce qu’est l’inconscient, cependant l’inconscient peut renvoyer à deux acceptions différentes : on peut définir l’inconscient négativement, comme ce qui n’est pas conscient, mais on peut aussi le définir positivement, comme une réalité psychique possédant un mode de fonctionnement et des caractéristiques propres. Dans ce cas, l’inconscient renvoie à la découverte freudienne et appartient au champ de la psychanalyse. La psychanalyse a été inventée au début du 20e siècle par Sigmund Freud, et a comme but d’étudier la vie psychique des êtres humains dans sa double composante consciente et inconsciente. Comme on peut le constater il y a quatre partie dans ce texte, tout d’abord de la ligne 1 à la ligne 2,c’est l’annonce du thème, de la problématique et de l’enjeu polémique du texte , puis de la ligne 2 à la ligne 10, c’est l’analyse de ce qui peut être l’inconscient, et des erreurs d’interprétations classiques, ensuite de la ligne 10 à la ligne 15, c’est l’erreur du freudisme car cette théorie n’est pas si extraordinaire. Elle-même classique dans ses excès (parallèle possible avec la structure de la mythologie grecque), et enfin de la ligne 15 à 20, qui fait face à l’obscurité de l’homme et d’avoir une position de principe que l’homme est responsable. De plus il y a unicité du « Je » donc c’est une démarche cartésienne, c'est à-dire que ce « Je » va s’opposer comme une pensée face au corps, c’est un choix moral alors que la démarche freudienne n’est plus une erreur, mais une erreur devenu faute car comme il est dit par Alain dans sa dernière phrase ; « Mais, si on le grossit, alors commence l’erreur, et, bien pis, c’est une faute », il fait allusion au Freudisme mais ce n’est pas tout d’après Alain la plus grave des erreurs du Freudisme est de croire que l’inconscient est un autre Moi, un moi qui a ses préjugés, ses passions et ses ruses, c’est comme une sorte de mauvaise ange, qui est ici définit comme un diabolique conseiller.

Donc la question à ce poser est : Est-ce que la notion d’inconscient est-elle dangereuse ? En tout cas dans le cas où l'inconscient serait considéré comme une force obscure qui nous gouverne, la notion d'inconscient deviendrait dangereuse et de plus lorsque Alain affirme que « l'Homme est obscur à lui-même ; cela est à savoir», il montre l'aspect radical de sa philosophie.

...

Télécharger au format  txt (7.9 Kb)   pdf (92.5 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com