LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comment Faire Du Cadre Juridique Du Travail Un Facteur De Motivation ?

Documents Gratuits : Comment Faire Du Cadre Juridique Du Travail Un Facteur De Motivation ?. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  9 Février 2015  •  576 Mots (3 Pages)  •  1 953 Vues

Page 1 sur 3

Chapitre 1 : Comment faire du cadre juridique du travail un facteur de motivation ?

I- Les facteurs de motivation.

A. La motivation.

La motivation est l’ensemble des facteurs conscients ou inconscients qui déterminent un acte ou une conduite d’un individu.

On distingue les facteurs internes et les facteurs externes de la motivation.

B. Les facteurs internes de la motivation.

Les facteurs internes de la motivation sont les facteurs propres à l’individu et orientés vers un objectif à atteindre. Certains facteurs psychologiques (l’accomplissement de soi ou les responsabilités, par exemples) contribuent à la satisfaction et donc à la motivation au travail de ce dernier. La motivation peut également se définir comme un processus qui dynamise le comportement des individus vers la réalisation des objectifs à attendus, processus différant selon la ou les situation(s). Il dépend des besoins à satisfaire de l’entourage (professionnel et personnel).

C. Les facteurs externes de la motivation.

Les facteurs externes de la motivation sont les forces extérieures, indépendantes de l’individu qui agissent sur l’implication et la motivation de ce dernier. Les relations interpersonnelles, le statut, la sécurité de l’emploi, la politique de l’entreprise et l’administration, les conditions de travail ou encore les salaires constituent, par exemple, des sources externes de motivation.

II- Le cadre juridique de la relation de travail.

On appelle relation de travail une relation entre deux individus (ou parties), une relation contractuelle.

Le cadre juridique, définit notamment le cade du travail, fixe la relation de travail entre l’employeur et le salarié, de l’embauche à la rupture du contrat de travail. De ce fait, la durée légale de travail effectif des salariés est de 35 heures par semaines. Le contingent d’heures supplémentaires est fixé, quant à lui, à 220 heures par an et par salarié.

Les dispositions règlementaires (comme les heures supplémentaires fiscalisées, par exemple) conditionnent la motivation.

III- Les aménagements du temps de travail.

A. Horaires fixes ou variables.

Les horaires fixes sont les heures de travail préétablies par l'Employeur.

Les horaires variables, quant à elles, permettent au salarié de choisir chaque jour ses heures d’arrivée et de départ. Il compose son emploi du temps afin de parvenir à la durée légale. Les horaires variables lui permettent de bénéficier de plages horaires plus étendues, ce qui leur permet de ce fait d’adapter leur temps de travail personnel. Le fait de concilier vie professionnelle et vie personnelle est source de bonne motivation et d’implication de la part des salariés.

B. L’annualisation du temps de travail.

L’annualisation du temps de travail est un dispositif permettant l’adaptation du temps de travail des salariés aux besoins de l’entreprise, et alternant des périodes

...

Télécharger au format  txt (4 Kb)   pdf (62.4 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com