LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

CNED D01 8 BTS SN

Dissertation : CNED D01 8 BTS SN. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  15 Juin 2019  •  Dissertation  •  875 Mots (4 Pages)  •  247 Vues

Page 1 sur 4

Que ce soit au travers de la plume de Michel de Montaigne avec le chapitre « De l’amitié » de la collection « Les Essais » écrit au cours du XVIème siècle, celle de Michel Onfray avec « La sculpture de soi. La morale esthétique » écrit en 1993, d’article de journaux comme « La Merveilleuse alchimie de l’amitié » écrit pour le journal L’Express en 2000 par Jacqueline Rémy ou par le biais de film, comme « Le Coeur des hommes », écrit et réalisé par Marc Esposito, l’amitié reste au coeur des échanges humains. Comment pouvons-nous définir l’amitié et qu’est-ce qui découle de ces relations ? Nous verrons dans un premier temps par quelles notions l’amitié est-elle définie et ensuite, ce qui découle de ces relations.

L’amitié est subjective et vécu de façon différente selon chaque personne. Ce domaine trouve malgré tout une définition commune pour la plupart des Hommes.

Premièrement, l’amitié est globalement considérée comme une affection, un attachement mutuel entre deux personnes. Michel Onefray lui la qualifie de « souveraine complicité » dans La sculpture de soi, pour Descartes l’amitié c’est la « passion de l’âme » ou encore « subtile alchimie » comparée à l’amour même selon

Commentaires du correcteur :

2 / 5

Lord Byron nous rapporte la journaliste Jacqueline Rémy dans son article « La merveilleuse alchimie de l’amitié ».

Aussi, généralement deux personnes se reconnaissent amis parce qu’elles retrouvent une partie de soi en l’autre, comme un effet miroir. L’article de l’express cite Montaigne : « pourquoi lui ? (…) Parce qu’il était un peu moi… ». Michel Onefray rejoint Montaigne, selon lui l’amitié permet de consolider la construction du soi car cela est rassurant de se retrouver en l’autre sans crainte « d’obtenir un reflet infidèle ». Le psychologue Jean Maisonneuve, à ce sujet est en adéquation avec les propos de philosophes dans la mesure où selon lui l’amitié se construit sur des idées communes, familières dans lesquelles on se retrouve jusqu’à considérer ses amis comme les nouveaux membres à part entière de sa propre famille. Et l’on retrouve de manière imagée ce concept dans l’affiche du film de Marc Esposito : 3 protagonistes se regardent entre eux, se comprenant, se reconnaissant un peu en chacun de l’autre comme quatre frères de « coeur » réunis dans un décor avec des éléments faisant référence à la nature : une belle végétation verdoyante en fond de décor, et la présence de l’eau avec une sorte de bassin ou piscine, deux éléments ramenant une notion de pureté à leur amitié.

Ainsi, la force du sentiment et la relation de l’amitié ont inévitablement un impact dans la vie socio-professionnelle des individus. En effet Jacqueline Rémy évoque le ressenti de 6 Français sur 10 vis-à-vis de l’apport social de l’amitié : être ami avec un tel ou une telle amène une appartenance à un milieu culture donné, à des idées données, à un mode de vie et des valeurs, des principes communs : la construction, l’évolution du soi va donc être influencé par le choix de ses amitiés. Les amitiés qui se veulent désintéressées « sont considérées comme utiles, indispensables mêmes, à la vie sociale et professionnelle ». Les

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (36 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com