LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir Cned Bts Sp3s

Mémoire : Devoir Cned Bts Sp3s. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  13 Mars 2013  •  2 778 Mots (12 Pages)  •  3 628 Vues

Page 1 sur 12

Publics Corrigé 1

Découpage de la citation

Voici un exemple de découpage de la citation si vous avez réalisé ce travail préparatoire et facultatif

au brouillon.

Dès qu'un enfant atteint l'âge de raison

L’auteur indique que dans la manière d’éduquer l’enfant, il y a une sorte de

basculement qui s’opère, un changement à partir de cet « âge de raison ».

Ceci n’est pas sans rappeler le cours quant à la constitution de notre identité

par adhésion ou comparaison à d’autres groupes.

➣ Il faudra donc commencer par réfléchir à ce qu’est « l’âge de raison » et à

quel âge cela se situe.

Dès qu’il perd son droit absolu à imaginer le monde

L’auteur indique qu’avant l’âge de raison, l’enfant dispose d’un droit inaliénable à l’imaginaire dont on va

le priver ensuite.

➣ Il conviendra donc de se demander les raisons qui conduisent les adultes à priver l’enfant de son

accès absolu à l’imaginaire.

La mère se fait un devoir, comme tous les éducateurs, de lui apprendre à être objectif

Bachelard indique que la mère comme tous les éducateurs au sens large, c'est-à-dire tous ceux qui

éduquent l’enfant, se font un devoir (le mot s’oppose à droit) de le rendre alors objectif.

➣ Il conviendra donc de se demander ce que recouvre cette objectivité et les raisons qui poussent les

adultes à l’inculquer à l’enfant.

Objectif à la simple manière où les adultes se croient objectifs

L’auteur apporte là une précision sur l’objectivité voulue par les adultes en mentionnant qu’ils se croient

objectifs et cela sous-entend donc que ce n’est pas la réalité.

➣ Il conviendra donc de s’interroger en fait sur la subjectivité inconsciente ou inavouée des adultes dans

leur intention d’apprendre l’objectivité à l’enfant.

51S1 C01 – 2/5

On le bourre de sociabilité

Les mots sont forts et font presque penser à un gavage (on le bourre) c'est-à-dire à une manière forte,

presque à une violence, à une contrainte autour de la sociabilité. Ainsi, l’auteur sous-entend que la

sociabilité n’est pas innée et qu’elle est acquise de force par l’enfant qui n’a d’autres choix que de s’y

soumettre.

➣ Il conviendra donc de réfléchir à la notion de sociabilité en s’interrogeant sur ce qu’elle est et sur la

manière dont les adultes l’inculquent aux enfants.

On lui apprend la plupart des souvenirs de la petite enfance, toute une histoire que l’enfant saura

toujours raconter

L’auteur, en utilisant le mot apprendre, veut surprendre le lecteur qui s’attend davantage à ce que l’on se

souvienne de sa petite enfance plutôt qu’on nous l’apprenne ; c’est là une des clés de la citation.

Bachelard montre que les adultes, pour éduquer l’enfant à l’objectivité, lui apprennent son histoire et il

sous-entend donc qu’ils lui transforment son histoire puisqu’ils se croient objectifs mais ne le sont pas…

➣ Il faudra donc se demander les raisons qui poussent les parents à agir de la sorte.

L’enfance – cette pâte ! – est poussée dans la filière pour que l’enfant prenne bien la suite de la

vie des autres

Ici, l’auteur nous donne une des raisons qui poussent les adultes qui entourent l’enfant à lui raconter sa

propre histoire, c’est qu’il est malléable et que cela permet qu’on inscrive en lui ce que l’on souhaite.

Il indique alors que finalement « l’objectivité » relative des adultes servirait leur propre histoire puisqu’ils

feraient en sorte que celles de leurs enfants soient bien conforment à la leur, aillent dans la même

direction, soient une suite logique à leurs vies.

➣ Il faudra nous interroger sur ce processus.

Commentaire

Avant propos : ce commentaire n’est qu’un exemple rédigé de réponse et ne constitue en aucun cas

une référence absolue ou LA seule réponse possible au devoir.

Introduction

Aujourd’hui l’éducation des enfants est au centre de

nombreuses préoccupations sociétales et ce devoir

s’intéresse à une des manières de les sociabiliser. L’auteur,

en prenant comme référence l’âge de raison, cherche

à questionner le lecteur sur l’imaginaire dont on priverait

l’enfant lors de son accès à cette phase, processus

qui permettrait par la même occasion aux parents de

reconstituer leur histoire en la modelant à leur goût.

Nous nous interrogerons donc sur ce que recouvre l’âge de

raison puis les raisons qui font que l’enfant peut y perdre son

droit à imaginer le monde. Enfin, nous verrons ce que les

adultes

...

Télécharger au format  txt (19.2 Kb)   pdf (246.4 Kb)   docx (17.6 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com