LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

BTS MUC( Management de l’équipe commerciale ) Analyse des documents et extraction des idées à retenir

Commentaires Composés : BTS MUC( Management de l’équipe commerciale ) Analyse des documents et extraction des idées à retenir. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  5 Mars 2013  •  2 029 Mots (9 Pages)  •  1 604 Vues

Page 1 sur 9

1. Analyse des documents et extraction des idées à retenir

1.1

Le document 1 est un article de Claude Fischler publié dans le numéro hors-série de juillet-août 2004 du magazine Le Nouvel observateur. Il est de type argumentatif. L’auteur veut démontre que grâce à une lutte acharnée des médecins, l’en-bon-point n’est plus bien vue. La chasse aux graisses est désormais ouverte. L’impacte d’une telle nouvelle atteint même la grande cuisine française et réussi à changer les habitudes alimentaire des Français.

Durant le XX siècle, les médecins multiplient les avertissements contre les effets nocifs de la graisse sur le corps humain. Être « bien en chaire » n’est plus un signe de bonne santé. Au même moment, les stéréotypes du corps voluptueux avec des formes sont balayés par une nouvelle image, celle d’un corps mince et musclé, la nouvelle référence dans le monde de la beauté de la fin du XXe siècle. Les grands chefs français s’adaptent à ce changement et modifient leur cuisine. Les modes de cuisson allégés, le poisson et les légumes se substituent aux plats riches en lipides. Particuliers et privés suivent désormais cette nouvelle tendance. Mais le gras n’a pas totalement disparu puisqu’il est toujours caché dans les plats industriels et la restauration rapide.

1.2

Le second document est un extrait de l’essai La Société de consommation de Jean Baudrillard, publié en 1970. Il est de type argumentatif. L’auteur veut démontrer que les régimes à répétition qui touchent une bonne partie de la population à la fin du XX ͤ siècle, sont plus le résultat de longues années de mauvaises habitudes alimentaire que de l’impact d’une nouvelle mode, même si son influence est incontestable.

La société a jusque là encouragé la consommation et le plaisir des papilles. Celle-ci prônait la vie sans restriction. Malgré tant d’efforts, l’homme s’est tourné vers un nouveau mode de vie, celui de la minceur quitte à multiplier les régimes draconiens et a agresser son corps. Pour l’auteur, la mode n’est pas la seule fautive dans cette histoire. Les raisons de cet engouement pour les régimes serait plutôt un rejet face à une société trop abondante.

1.3

Le troisième document est un extrait de type narratif de l’ouvrage Boule de Suif de Guy de Maupassant publié en 1880. L’auteur peint le portrait, d’une galante, surnommée Boule de Suif. Cette dernière est décrite de haut en bas par un vocabulaire aussi charnu que son corps.

Selon l’auteur, Boule de Suif est une galante bien en chaire et toute en couleur (les joues roses, les yeux noirs, des cils ombrés, etc.). Bien que associée à un vocabulaire peu élogieux, Maupassant insiste sur son charme éternel qui plait aux hommes.

1.4

Le quatrième document regroupe une photo du tableau de Paul Rubens, La mort de Didon, peint entre 1635 et 1638 et une légende de type explicatif rédigé par Daniel ARNAUDET et Christian JEAN. Ce tableau illustre le moment où Didon se donner la mort à la suite du départ de son amant Enée, parti fonder Rome sur l’ordre des dieux.

Au XVII ͤ siècle, la société qui a vu naitre Rubens se délecte des formes généreuses. Didon est une reine légendaire de Carthage connue pour être fidèle aux critères physique de cette époque. Rubens lui rend donc hommage dans son œuvre en la dessinant avec formes voluptueuses presque exagérées au niveau des cuisses, des hanches et du ventre.

2. Résumé

Au XX siècle, pendant que les médecins mènent une chasse aux aliments lipidiques néfastes pour la santé, les personnes dégraissés et squelettiques sont désormais les nouvelles icones de la beauté. Les corps des hommes et des femmes doivent être minces mais aussi musclés. (43 mots)

3. Développement personnel

L’embonpoint est aujourd’hui redouté et la graisse bannie de la cuisine. Cette nouvelle pensée est-elle le résultat du dictat de minceur qu’impose la mode ? N’y a-t-il pas des facteurs sous-jacents ? Dans une première partie, nous évaluerons l’importance de l’impact de la mode dans cette lutte contre le gras, puis dans second temps nous parlerons des différents autres facteurs qui encouragent cet engouement pour des régimes parfois dangereux.

L’image de la femme évolue avec le temps. En effet, dès les années 50, l’image de la beauté féminine correspond

La maigreur est apparue dans la mode dans les années 60. Comme nous le montre les tableaux de Rubens où les femmes ont des formes généreuses ou comme le suggère Claude Fischer dans son article. En effet, la plantureuse Marylin Monroe, ou les dessins de pin-up des années 50 , ne représentent pas du tout les règles de beauté qu’impose la mode actuellement. La mode se simplifie avec l’arrivé de Coco Chanel et de ses modèles sans fioritures. Coco Chanel impose des modèles simples et pratiques, qui plaisent aux femmes car ils les libèrent des inconfortables corsets et sont plus pratiques à porter dans la vie. Elle impose des nouvelles matières comme le tweed, inspirés de modèle de vêtement de sport pour homme En effet, le rôle de la femme évolue, dans notre société. La femme moderne peut maintenant travailler, conduire, pratiquer les même sports que les hommes. Elle n’est plus qu’une femme au foyer et donc sa garde-robe évolue. Coco Chanel s’imposant comme égérie de la nouvelle mode pour les femmes et étant elle-même petite et mince. Elle inspire les nouveaux codes de beauté féminine. La femme moderne qui jongle avec sa carrière et sa famille doit être mince. On

...

Télécharger au format  txt (11.6 Kb)   pdf (147.5 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com