LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique sur Mr K qui doit être préparer à être opérer d’une hernie inguinale gauche

Note de Recherches : Analyse De Pratique sur Mr K qui doit être préparer à être opérer d’une hernie inguinale gauche. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  22 Janvier 2014  •  393 Mots (2 Pages)  •  1 023 Vues

Page 1 sur 2

ANALYSE DE PRATIQUE

Lors de mon stage dans le service de chirurgie C0 au centre hospitalier de Vierzon, j’ai été confronté à une situation qui m’a donné à réfléchir sur la communication qui dans notre profession est essentielle.

J’ai reçu dans le service Mr K. Cegzi, homme de 45 ans d’origine turque parlant et comprenant très peu le français afin de le préparer pour être opérer d’une hernie inguinale gauche. La communication orale avec ce patient était très difficile, Il ne comprenait pas mes questions ou ne trouvait pas les mots pour me répondre. La seule communication qui était possible était celle des gestes cependant celle-ci est très limitée. Face à cette situation je me suis demandée quels étaient les risques de cette absence de communication.

Le risque principal du manque de communication avec ce patient est celui de ne pas pouvoir répondre à ses questions, à ses inquiétudes face à l’intervention et à son hospitalisation. Ce qui peut nous faire passer à côté de quelque chose de primordial. Je n’ai donc pas pu expliquer au patient ce qui allait se passer, je n’ai pas pu vérifier correctement que ce monsieur n’avait pas mangé, je n’ai pas pu savoir non plus s’il avait des allergies,… Des choses indispensables à connaitre avant une intervention sous anesthésie générale.

Une fois l’intervention effectuée, je n’arrivais pas à savoir exactement si Mr K. était douloureux et l’EVA avec ce patient était impossible à effectuer. Lors des soins la situation était tout aussi compliquée, je ne pouvais obtenir ni l’accord du patient, ni son ressenti sur le soin.

Cette situation m’a réellement frustrée car je me sentais inutile face à ce patient, je ne pouvais pas le rassurer, ni échanger avec lui. Je me suis donc demandée comment faire évoluée la communication avec Mr K.

Le lendemain je me suis assise à ses côtés et je lui ai parlée en français avec des mots simples en parlant lentement, puis je l’ai laissé parler à son rythme avec des temps de pauses pour qu’il puisse trouver ses mots, j’ai donc réussi à établir un contact avec lui, certes un contact restreint et bref mais un contact qui j’espère lui aura permis de se sentir entouré et surtout écouter et compris.

Cette situation m’a confirmé l’importance de la communication dans la relation soignant-soigné et m’a fait me remettre en question sur ma pratique professionnel.

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (52.6 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com