LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique: accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens

Mémoire : Analyse De Pratique: accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  9 Octobre 2012  •  2 192 Mots (9 Pages)  •  2 539 Vues

Page 1 sur 9

Analyse de Pratique

Etudiante I.D.E (Infirmière Diplôme d’état) en première année, je suis actuellement en stage en court Séjour Gériatrique. Ce premier stage dure cinq semaines et a pour but d’ « accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens » qui entre en lien avec l’activité 2 du référentiel d’activité. Ce stage m’a permit d’avoir une approche globale du métier ainsi que la personne soignée.

Cette unité de court Séjour Gériatrique accueille principalement les résidents âgés de 75 ans et plus ayant besoin d’une hospitalisation complète, prenant en charge une ou plusieurs pathologies chroniques à l’origine d’une dépendance physique et/ou psychique ou d’un risque de dépendance majeure. Ces patients sont hospitalisés due à l’aggravation d’une de ces pathologies ou à une infection de ces pathologies. Ils ne restent maximum 10 à 15 jours, pour être ensuite réorienté vers une autre unité de soin ou à un retour à domicile s’ils le peuvent.

Dans ce service, l’équipe soignante est partagée en 4 créneaux horaires différents :

- 6h20 à 14h20, avec deux infirmières et quatre aides soignantes

- 13h40 à 21h40, avec deux infirmières et quatre aides soignantes

- 9h à 17h, une infirmière

- 21h à 7h avec une infirmière et une aide soignante.

Durant mon stage, j’ai pu effectuer deux types de postes : le matin de 6h20 jusqu’à 14h20 et l’après-midi de 13h40 jusqu’à 21h40. J’ai pu donc m’intéresser aux différentes approches de soin de la personne soignée à tout moment de la journée. Principalement, l’équipe soignante et moi-même aidons les patients en fonction de leur autonomie et de leur dépendance, à se lever, à réaliser leur toilette, les aider aux repas … Je me suis donc interrogé sur les conditions d’hygiène et de confort lors de la réalisation de soins quotidiens apportés aux patients en fonction des connaissances acquis lors de ma formation. Plusieurs situations m’ont interpellé mais je choisi donc de parler celle de la toilette au lavabo. Dans cette situation, certaines règles d’hygiènes et de confort ne sont pas effectuées.

Description de la situation

Durant ma deuxième semaine de stage, une aide soignante et moi-même avons effectué la toilette au lavabo de Madame X, personne non dépendante mais démente et dépressive. La toilette se passe dans la salle de bain de sa chambre individuelle. Chaque chambre possède une salle de bain. Cette personne souffre d’un syndrome confusionnel avec un risque de syndrome de glissement. Elle est autonome pour s’alimenter et se déplacer mais pour effectuer des gestes d’hygiène et de confort comme la toilette et l’habillage, elle semble besoin d’une aide partielle. Lors des transmissions du matin, l’équipe soignante suggère qu’il faut prendre son temps avec cette personne, de ne pas la brusquer et de beaucoup la stimuler.

Avant de rentrer dans la chambre, l’aide soignante et moi-même préparons le matériel nécessaire. Nous avons disposé le chariot de soin à proximité dans le couloir, face à la porte de chambre de Madame X. Nous nous sommes lavés les mains au S.H.A. (Solution Hydro Alcoolique) avant de rentrer et enfilé des gants en vinyles. J’ai pris le matériel nécessaire, à savoir un change Anatomique (car cette personne est continente), deux serviettes et deux gants de toilettes du service. En Entrant, nous allumons donc la présence puis fermons la porte. L’aide soignante réveille la patiente et lui demande d’aller dans la salle de bain pour effectuer sa toilette. Je demande à Madame X si elle souhaite aller au WC. Je sors donc et j’attends que la patiente ai fini. Je m’aperçois que l’aide soignante est restée avec elle pour préparer le nécessaire de toilette. Une fois fini, l’aide soignante m’appelle et me demande de s’occuper de Madame X. L’aide soignante sort alors de la salle de bain tout en laissant la porte ouverte. Elle me dit qu’elle va refaire le lit. Voyant la porte de la salle de bain ouvert, Je la referme donc. J’assoie La patiente sur la chaise après avoir protéger la chaise pour pas qu’elle ne s’assoie fesses nues sur la chaise. Ensuite, je demande à Madame X si la température de l’eau lui convient et lui enlève de ce fait sa chemise de nuit. Je lui propose de faire elle-même sa toilette du visage ainsi que celle de ses membres afin de préserver son autonomie. Madame X accepte mais à condition de la surveiller. Je lave ainsi son dos, la sèche et la couvre d’une serviette afin de préserver sa pudeur. L’aide soignante rentre dans la salle de bain et me dit qu’on n’a pas le temps de s’attarder sur les patients et qu’il faut aller vite. Je m’aperçois que la porte est toujours ouverte. Je vais donc la refermer. Elle prend alors l’autre gant de toilette et lui fait la partie intime sans lui demander. L’aide soignante n’avait pas de gants en vinyle. Je commence à vider la bassine afin qu’elle puisse faire la petite toilette. Elle me dit que ce n’est pas la peine de le faire, et qu’il faut aller vite. Elle finit ainsi le reste et habille la patiente. Le change anatomique usé est mis dans la poubelle de la salle de bain. Une fois terminé, je demande à la patiente qu’elle se coiffe elle-même et qu’elle se lave les dents. L’aide soignante récupère le linge de toilette (les deux gants et les deux serviettes), toujours sans gants en vinyle, et sort de la chambre pour les mettre dans le quadri sac. Je termine la toilette de Madame X …. Et l’emmène sur son fauteuil, place sa sonnette ainsi que le téléphone prés d’elle et lui mets ses lunettes. A ce moment là, elle me dit etre mal lavé et que l’on a pas bien pris soin d’elle. Elle me semblait très perturbé. Déstabilisée, je retire alors la présence, je la préviens que le petit déjeuner va arriver et je sors donc de la chambre. En sortant, je raconte à l’aide soignante ce que la patient venait de me dire. Je retire mes gants et nous nous lavons les mains au S.H.A. Nous nous dirigeons vers une autre chambre.

Explication de la situation

Pour faire effectuer ce soin d’hygiène et de confort, selon la procédure décrite précédemment, il faut respecter Hygiène, Efficacité et l’organisation, l’économie, la sécurité ainsi que le confort et l’ergonomie et sans oublier le respect de l’intimité et de la pudeur de la personne.

Dans le critère de l’hygiène : ce qu’il

...

Télécharger au format  txt (13.5 Kb)   pdf (133.5 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com