LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

1.1 S2 IFSI

Dissertation : 1.1 S2 IFSI. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  18 Mai 2019  •  Dissertation  •  691 Mots (3 Pages)  •  113 Vues

Page 1 sur 3

    Dans ce travail, nous étudierons un extrait du livre « Travailler à l'école : Que font les élèves et les enseignants du secondaire ? » de Anne BARRERE . À partir de ce texte, nous identifierons et analyserons 3 concepts en lien avec le texte, puis nous explorerons et analyserons les différents aspects de la relation dans la dynamique d'un travail de groupe étudiant.

  L'éducation peut être définie comme le processus de socialisation des individus. Nous nous intéresserons donc dans un premier temps au concept de socialisation. C’est un processus par lequel les individus apprennent les règles de vie de la société à laquelle ils appartiennent. Il existe différentes instances de socialisation, premièrement la socialisation primaire, elle se fait principalement par la famille, l’école ou les groupes de paires et la socialisation secondaire, à l’âge adulte.  D’une part, en allant à l'école, l’individu imprègne certaines règles sociales par exemple si le règlement intérieur de l'établissement n'est pas respecté, on encourt une sanction, c’est le même fonctionnement de notre société. De plus, l'école crée des relations sociales par le travail entre les différents protagonistes, comme le montre Barrere dans son texte « Les enseignants et les élèves travaillent à la fois, les uns pour les autres et les uns avec les autres. »

   Enfin, nous allons parler du concept de dynamique de groupe. En effet, c'est un concept qui est apparu en 1944 dans un article de Kurt LEWIN consacré aux rapports entre la théorie et la pratique en psychologie sociale. Cette dynamique des groupes représente les explications de phénomènes psychosociaux portant sur les groupes. Il existe de nombreux types de groupes, que l'on retrouve couramment dans les organisations. Premièrement, il existe le groupe amical : c'est un groupe qui aide ses membres à satisfaire leurs besoins personnels en matière de sécurité, de considération et d'importance. Une équipe de football par exemple est un groupe amical car chacun des joueurs a des objectifs personnels en plus de l'objectif de l'équipe qu'il peut réaliser.

Il existe ensuite le groupe de travail : ce groupe poursuit en priorité des objectifs définis par l'organisation.

Nous pouvons prendre pour exemple un groupe d'étudiant qui doivent préparer et rendre un travail commun ; dans ce cas, la priorité du groupe est de rendre le meilleur travail possible afin d'obtenir une bonne note en faisant passer les objectifs individuels des membres du groupe après.

    Un autre concept est l’habitus, développé par Bourdieu (2000), c’est le fait de se socialiser avec les personnes d'une même population , il définit ce terme par la transmission des capitaux par l'éducation comme c'est le cas dans notre texte où c'est l'enseignant qui transmet son savoir à l'élève.

A partir de la socialisation et de l’habitus, l’individu va pouvoir créer ses propres identités (identité personnelle, sociale, professionnelle). L’identité est propre à chacun, pour A.Muccheli elle est qualifiée de « signature ». Cependant l’identité c’est aussi, ce que nous montrons de nous-même aux autres et ce qu’ils perçoivent de nous.

   Nous allons désormais parler des différents aspects de la relation dans la dynamique d'un travail de groupe étudiant. Étant étudiant en deuxième année, j'ai effectué au cours de ma scolarité plusieurs travaux en groupe et notamment le projet sanitaire, un projet conséquent que demande du travail, de l’efficacité et une bonne communication au sein du groupe.

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (57 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com