LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir Culture Générale et Expression écrite BTS MUC

Étude de cas : Devoir Culture Générale et Expression écrite BTS MUC. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  30 Avril 2018  •  Étude de cas  •  1 839 Mots (8 Pages)  •  428 Vues

Page 1 sur 8

                                                           DEVOIR 4                           FRANCO ALLAN 

Sujet : dans le cadre du thème "ce que manger veut dire", alimentation et indentité nationale

1. Préparation de la synthèse de documents

1.1        Le document 1 est un article argumentatif écrit par Alexandre D. nommé la construction d'un identité alimentaire nationale et publié en octobre 2009. L'article s'intéresse aux moyens par lesquels les identités alimentaires se construisent et prend comme exemple la Belgique.

        L'auteur commence par constater qu'il existe un vrai lien entre une nation et son alimentation, comme par exemple les pizzas en Italie ou les sushis au Japon, l'identité alimentaire ici est bien réelle. Dans un registre historique, il poursuit son analyse en disant que la culture alimentaire s'est développée après la première guerre mondiale au point de devenir un symbole national de certains pays. Mais pour que l'identité alimentaire se construise, le pays concerné à besoin d'être comparé à d'autres cultures. Une spécialité culinaire a deux origines, elle provient soit d'un produit local ou d'une recette, ou bien d'une dénomination que l'on vas rajouter au nom de celle ci. Ensuite l'identité alimentaire va se consruire à l'aide de plusieurs acteurs comme les cuisiniers, les écrivains, les commerciaux, les gastronomes et les touristes. Le cuisinier va créer la recette qui sera ensuite étudiée et critiquée par les écrivains et gastronomes, puis les commerciaux travailleront à la prospection de celle ci et enfin le touriste qui va jouer un rôle important dans la propagation de l'information.

1.2        Le second document est un extrait argumentatif d'un rapport d'information sénatorial écrit par Catherine Dumas et paru en Juillet 2008. L'auteur évoque la diversité des produits du terroir en France comme un reflet de l'identité de nos territoires, ce qui amène d'après elle un rayonnement culturel et économique pour la France.

        Ici, ce sont les atouts de la France qui sont représentés dans un premier temps, sa position géographique et ses climats variés permettent une plus grande diversité des produits. En effet la France est très réputée pour son vin, son fromage ou même ses viandes,  ce qui attire les restaurateurs étranger comme par exemple au marché de Rungis. Le savoir-faire, le travail des hommes, leur rapport à la nature, sont des déterminants qui créent ce patrimoine culturel. La diversité des produits s'explique par la spécificité des territoires, chaque régions détient ses propres spécialités, pratiques et traditions relatives à son terroir qui est protégé par l'appellation "AOC Appellation d'origine controlée". Toute cette diversité et cette réputation ont une influence favorable sur les touristes et l'économie.

1.3         Le document 3 est un article informatif écrit par Eve Mongin et paru en février 2009.

Intitulé "Quand un maire Italien traque la cuisine "ethnique" ", l'article nous explique la vision des Italiens sur leur cuisine et sur celle du monde.

        Les Italiens pensent avoir la meilleure nourriture au monde, ce qui amène des conflits dans l'utilisation de cuisine ethnique chez eux et ce qui les poussent aussi à nier toute qualités de l'alimentation Française et donc à rejeter les nourritures étrangères. Au point d'en venir à dénoncer des troubles du voisinage pour cuisine ethnique, le fait de cuisiner un plat qui n'est pas typique. Dans le document, c'est un maire Italien qui va bannir de sa ville les activités de cuisine ethnique. Cette négligence peut être expliquée par le fait que les Italiens n'ont pas forcément connus un grand passé coloniale et que l'immigration en Italie est récente et donc pas encore assez importante pour amener une nouvelle culture alimentaire. Malgrès cela, a lieu tous les ans en Sicile le festival du meilleur couscous, qui devrait servir d'exemple pour tous le pays.

1.4         Le document 4 comporte deux aquarelles de Yves Lasserre nommées "Terroirs en périls" parues en mai 2010. Ses deux illustrations expliquent la méfiance des individus envers les produits étrangers.

        La première aquarelle représente une vache française qui se fait lécher par une vache chinoise qui vient de remporter le premier prix de la vache charolaise. En dessous, on retrouve  un personnage qui porte un béret avec l'appellation AOC écrit sur le drapeau français qui tient dans sa main un hamburger avec le drapeau "Burger Land". L'ironie présente ici est la crainte des consommateurs Français de voir remplacer un produit local par des contrefaçons étrangères. Les nombreux scandales alimentaires de nos jours créer des questionnements sur la qualité et la provenance de certains produits. L'identité alimentaire Américaine est très différente et surtout moins qualitative qu'en France. L'hamburger est là pour démontrer l'existence de mal-nutrition et de fast-food, né aux Etats-unis, on en retrouve aujourd'hui partout en France.

Travail préparatoire de structure

1.5

        Ici, le thème principal aborde les liens existants entre l'alimentation et l'identité nationale. Les 4 documents expliquent comment les cultures alimentaires font partie du patrimoine du pays et peuvent ainsi avoir une influence sur l'économie et le tourisme.

        Dans un premier temps, il est question d'aborder les produits du terroir, qui  grâce à des aliments locaux ou recettes, permettent de construire une identité nationale culinaire.

En France, chaque région connait sa spécialité, ses pratiques et traditions. Il existe donc deux stratégies pour pouvoir construire une identité culinaire, c'est d'utiliser une dénomination pour nommer une recette, ou alors d'ajouter un ingrédient national à celle ci. A noter que le fait d'avoir un passé colonial ou alors une forte immigration pour un pays, l'influencera à avoir de nouvelles cultures culinaires. Le troisième document vient compléter cette analyse car les Italiens sont beaucoup attachés à leurs produits, ce qui les incite à refuser toute entrée d'autre produit étranger.

Et puis, la France est représentée dans le dernier document avec ses produits du terroir, menacés par la concurrence Américaine et Asiatique.

        

        Les impacts économiques et culturels sont le deuxième thème à étudier, tout d'abord les intérêts économiques, qui ne sont pas toujours positifs. Le document 4 laisse à se questionner sur le fait de savoir  si l'intérêt économique est aujourd'hui plus important que la qualité des produits du terroir. Alors que le document 3 se positionne de manière positive en soulignant que l'augmentation de la diversité des produits crée de l'emploi, et surtout du tourisme, un atout très important qui vas jouer autant sur l'impact économique que culturel.

...

Télécharger au format  txt (11.5 Kb)   pdf (86.1 Kb)   docx (15.9 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com