LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Bilan de lecture d'Alcools d'Apollinaire

Dissertation : Bilan de lecture d'Alcools d'Apollinaire. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  23 Mars 2016  •  Dissertation  •  1 997 Mots (8 Pages)  •  3 723 Vues

Page 1 sur 8

Bilan de lecture sur le recueil de Guillaume Apollinaire, Alcools.

Biographie de Guillaume Apollinaire (1880-1918):

Apollinaire (Wilhelm Apollinaris de KOSTROWITZKY, dit Guillaume) est un écrivain français, né à Rome le 25 (ou peut-être le 26) août 1880. Il fut le chantre de toutes les avant-gardes artistiques (les Peintres cubistes, 1913) et, poète (Alcools, 1913 ; Calligrammes, 1918) ou théoricien (L'esprit nouveau et les poètes, 1917), un précurseur du surréalisme (les Mamelles de Tirésias, 1917).

Il suit une scolarité à Monaco jusqu'en 1897. Il s'y est installé avec sa mère et son demi-frère dans des conditions difficiles. Apollinaire fréquentera les collèges de Monaco, de Cannes et de Nice. Il lit beaucoup, commence à écrire des poèmes et se fait de nombreux amis (tels que René Dupuy, Louis de Gonzague Frick, Toussaint Luca, qui seront les dédicataires de poèmes d'Alcools). Puis il s'installe à Paris en 1899. Il part ensuite pour Stavelot où il rencontre Maria Dubois.

Il part en 1902 en Rhénanie et s'y éprend de la gouvernante anglaise Annie Playden, mais celle-ci ne répond pas de son amour. Il collaborera dans le même temps à quelques revues ou hebdomadaires et pendant qu'il travaillera sur La Chanson du Mal-aimé, Apollinaire fera deux voyages à Londres (novembre 1903 et mai 1904) afin de reconquérir Annie Playden, mais celle-ci lui apprend finalement son départ en Amérique.

En 1905, il rencontre à Paris Picasso, dont il fréquente l'atelier. Il publiera beaucoup cette année-là mais l'année 1906 demeurera difficile marquée par le deuil affectif d'Annie, ce qui ébranlera son âme créatrice. Il rencontre Marie Laurencin en 1907 et décidera de vivre de sa plume, s'ouvre alors à lui une période de renouveau créateur avec une quête poétique fondée sur un lyrisme plus ample et « humaniste ». Il donna des conférences sur la poésie moderne en 1908, comme celle intitulée La Phalange nouvelle. Puis il devint journaliste en 1910 et obtient des voix au Prix Goncourt. L'année 1911 est marquée par l'accusation de complicité et de recel dans l'affaire des statuettes volées au Louvre par son ami belge Géry Piéret et lui vaudra un court séjour en prison. S'en suivra une violente campagne de presse xénophobe à son égard, ce qui affectera beaucoup Apollinaire. En juin 1912 s’achèvera sa liaison avec Marie Laurencin. Il eut une brève liaison avec Lou en 1914, année où le poète s'engage dans une nouvelle voie avec des recherches sur le simultanérisme ou les poèmes-conversations et la publication de son premier calligramme. Il partira en 1915 pour le front où il correspondra avec Madeleine Pagès. En 1918, il épousera Jacqueline Kolb, puis il décédera de la grippe espagnole le 9 novembre de la même année.

Étude des contextes du recueil :

Contexte historique :

Alcools est un recueil paru au Mercure de France en avril 1913. les premières années du XXème siècle constituent une époque euphorique avec notamment la mise en place de la IIIème république : les grandes lois républicaines sur le droit de grève, la législation du travail, l'instruction publique, la laïcité, le rayonnement de la France dans les domaines scientifiques, technologiques et artistiques. Cette période est la période de la libération des moeurs, des exploits aéronautiques, du développement du cinéma et de l'ère industrielle. Alcools fait donc référence à de grands faits historiques mais Apollinaire a aussi créé ses poèmes selon sa propre histoire .Entre 1901 et 1903, il y eu la féconde période des Rhénanes (près de la moitié des poèmes d’Alcools sont composés en 1901-1902) et de l’amour pour Annie Playden : Les colchiques, La synagogue, Rhénanes d’automne, Les femmes, Le vent nocturne, Les sapins, Clair de lune, Nuits rhénanes, Mai, les cloches, la Lorelei, la tzigane, les deux premières strophes de Fiançailles. Apollinaire est alors précepteur en Rhénanie chez une riche allemande, la vicomtesse de Milhau. Entre 1903 et 1906, il y eu la période de l'intermède parisien, temps de publications en revues, de fréquentation des milieux littéraires et artistes. En 1903, Apollinaire compose une grande partie du poème La Chanson du Mal aimé achevé en 1904. C’est un poème de fin d’amour. « Chacun de mes poèmes est un événement de ma vie, le plus souvent tristesse ». entre 1907 et 1912, il y eu le temps de Montmartre et de Marie Laurencin (rencontrée en mai 1907) : Lul de Faltenein, Le brasier, la fin de  Fiançailles , Poème lu au mariage d’André Salmon, Vendémiaire...

Lorsqu’il composera son recueil, en 1911 et 1912, Apollinaire ne s’attache pas à suivre un ordre chronologique. S’il conserve parfois des suites, il se plaît également à brouiller les cartes, notamment en plaçant Zone (à la dernière minute, sur épreuves, fin octobre 1912) en tête du livre, ou en plaçant également au début du livre Le Pont Mirabeau écrit  en 1911. Les Rhénanes sont quant à elles dispersées dans le volume.

Contexte littéraire :

Alcools appartient tout d'abord au courant fantaisiste. Ce courant existe à partir de 1912 mais remonte aux années 1880. Les fantaisistes sont considérés comme les inventeurs du vers libre (Alcools est d'ailleurs écrit en vers libres), ils créent une poésie où la comédie se mêle à l'onirisme et à la fantaisie. Ils n'hésitent pas à employer un humour noir et à détourner les clichés romantiques et symbolistes.

Apollinaire est aussi considéré comme un des précurseur de surréalisme. Le surréalisme est, selon la définition de Freud et de Breton, caractérisé par une écriture automatique qui est un automatisme psychique dans lequel on exprime le fonctionnement réel de la pensée. Cela se fait soit en parlant soit en écrivant ou soit de toute autre manière. D’autre part la raison ne peut pas contrôler la dictée de la pensée.

On peut aussi dire qu'Apollinaire naît en pleine période symboliste, mouvement littéraire,musical et pictural de la fin du XIXème siècle qui a vocation de dégager l'art de toute prétention morale ou sociale.

...

Télécharger au format  txt (12.6 Kb)   pdf (306.7 Kb)   docx (182.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com