LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lecture Analytique Ornières, Illuminations De Arthur Rimbaud

Recherche de Documents : Lecture Analytique Ornières, Illuminations De Arthur Rimbaud. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  17 Février 2015  •  665 Mots (3 Pages)  •  2 571 Vues

Page 1 sur 3

Ornières, Illuminations, Arthur Rimbaud

Problématique : En quoi l'expression « défilé de féeries » vous semble-t-elle pouvoir caractériser ce poème ?

Introduction :

Le texte qui nous concerne est une poème appartenant au recueil Illuminations d'Arthur Rimbaud. Ce dernier est un poète français du XIXème siècle (1854-1891), génie précoce arrivant à Paris à l'âge de dix sept ans avec son poème « Le Bateau ivre ». Pour Rimbaud, la poésie nait d'une « alchimie du verbe » et des sens. A vingt ans, son œuvre est achevée après qu'il ait écrit Une saison en enfer (1872). Il mène alors une existante errante (soldat, déserteur, trafiquant d'armes). En 1886, son recueil de prose et de vers libres est publié à son insu sous le titre Illuminations. Ce qui frappe dans cette œuvre à la gloire de l'adolescence c'est sa fulgurance et son intensité. Ces caractéristiques semblent être celles du poème « Ornières » qui est compact et bref. Ce poème en prose se situerait dans le recueil entre « Ville » et « Villes » et constituerait une rupture dans la thématique urbaine. Ce terme signifie : traces creusées dans le sol des chemins par les roues des véhicules, ce qui renvoie à l'idée de mouvement, de passage.

Ainsi nous nous demanderons en quoi l'expression « défilé de féeries » semble pouvoir caractériser ce poème. Nous verrons pour cela le poème comme défilé ; nous verrons ensuite qu'il propose un univers magique, enfin, que nous passons dans ce texte, du féerique au funèbre.

I – Le poème comme « défilé »

1) L'idée de la rapidité

• Poème en bloc, ramassé, bref, court

• Construction elliptique des phrases, nominales (elliptique il manque quelque chose le verbe)

phrase suivie de « En effet : » les « : » donnent une valeur présentative suivi d'une série de GN ; « même » qui introduit encore des GN

• Expressions qui renvoient à la rapidité :

« nulles rapides ornières », « au grand galop », »filant au trot »

2) Expression d'une succession

• phénomène de la succession dès le début du texte

« Les feuilles et les vapeurs et les bruits »

• phénomène se généralisant à travers les cortèges

Les chars, les 20 véhicules, les cercueils, chaque étape signalée par un tiret, « ; » entre eux

Allitération (échos de sons) engendrement phonique/jeux sur les sons

« Défilé de féeries », « chars chargés », « vingt véhicules » ; « enfants attifés »

II – L'univers magique

1)Le cadre

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (66.7 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com