LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lecture Analytique “A la musique” de Arthur Rimbaud

Fiche : Lecture Analytique “A la musique” de Arthur Rimbaud. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  12 Mai 2018  •  Fiche  •  604 Mots (3 Pages)  •  375 Vues

Page 1 sur 3

Lecture Analytique “A la musique” de Arthur Rimbaud

Introduction :

Arthur Rimbaud ( 1854-1891)

Mouvement : symbolisme

ces oeuvres font de lui une figure emblématique de la littérature française

provient des Cahiers De Douai (1870)

poète français

Dans ce poème, Arthur Rimbaud dénonce la bourgeoisie, qui est à l’époque une classe haute dans la société qui subit un essor important

poème de contrebande

Analyse :

Ce poème est divisé en trois parties distinctes : la première partie = les cinq premières strophes. Ces strophes parle de la bourgeoisie mais également la dénonce, les bourgeois cesse de montrer leur richesse. La deuxième partie = la 6e strophe, on parle de la classe inférieure, de la classe dite “modeste”, des voyous qui essaient de droguer les bonnes des bourgeois. Et dans la troisième partie (= les dernières strophes), on parle d’Arthur Rimbaud, Rimbaud parle de lui même notamment avec les pronoms “je” et “moi” .

La bourgeoisie à l’époque (XIXe siècle) est la classe dominante de la société : “tous les bourgeois poussifs qu’étranglent leur chaleur” (vers 3) la chaleur = les usines où les ouvriers (classe modeste) travaillent.

les bourgeois ont tout en grande quantité, abondance de l’argent etc , champ lexical de la quantité “grosses” (vers 10), “fort” (vers 15), “déborde” (vers 20). Anecdote : Bien souvent, les bourgeois sont représentés en gros sur les caricatures, c’est pour montrer qu’ils représentent une grande place dans la société mais également pour montrer qu’ils ont beaucoup d’argent et qu’ils peuvent manger énormément, c’est pour cela qu’ils sont enveloppés.

Le XIXe siècle, l’époque de la révolution industrielle = implantation des usines : “les gros bureaux bouffis” ( vers 10) → donne un sens péjoratif. bureaux = bourreaux. Bourgeoisie = la classe dominante est donc > à tout le monde.

mise en relief de leur richesse : “le tabac par brins déborde “ (vers 19-20) = beaucoup d’argent.

vie régulière et ordonnée :” tous les jeudis soirs” (vers 4)

importance dans la société : “au milieu “ (vers 5) + tout est organisé poème hypothypose qui peut ressembler à un tableau

sens de l’impressionisme : “vert” (vers 13), ce poème peut être comparé à un tableau avec la présence de couleurs mais notamment parce que tout est ordonné, la situation où la scène se passe, comment etc

sensible pour se moquer : “couacs” ( vers 9), on a l’impression qu’il revienne tous les jeudis soirs, plus pour se moquer que venir écouter de la musique.

personnes vaniteuses, vocabulaire très péjoratif

monotonie des bourgeois avec des rythmes très régulier dans les premières strophes renvoie à l’organisation tout est carré, rien ne dépasse.

rythme moins réguliers dans

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (41.6 Kb)   docx (570.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com