LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Communication et culture de masse : Lord of the rings

Dissertation : Communication et culture de masse : Lord of the rings. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  1 Mars 2023  •  Dissertation  •  5 515 Mots (23 Pages)  •  270 Vues

Page 1 sur 23

Ève LANTHIER
Maximilien SANSCARTIER
Victor SCHIRMER
Yanis TSELKIM

Communication et culture de masse
601-ZP5-LG
Groupe 26


La création d’un monde
Jude et les Ni’lilins

Travail présenté à
M. Laurent DE MAISONNEUVE

Département de sciences humaines
Collège Lionel-Groulx
Le 29 juin 2022

Table des matières

Introduction        4

Nature        4

1.        Géographie        4

Le Royaume de Feu : Ignis        4

Le Royaume de l’Eau : Aestus        4

Le Royaume de Terre : Runia        5

2.        Créatures fantastiques        5

Créature d’Ignis        5

Magie        7

Culture et société        8

1.        Système politique        8

2.        Organisations politiques        8

3.        Language        8

4.        Agriculture        10

5.        Architecture et habitations        10

6.        Religions et croyances        11

7.        Structure et vie familiale        11

1.        Les origines du monde        12

2.        Les événements historiques importants        12

3.        Conflits géopolitiques        13

4.        Géographie Humaine        13

Personnages        14

Les différents royaumes des Maanvas        14

1.        Maanvas de feu        14

2.        Maanvas de terre        14

3.        Population de l’air        14

4.        Population de l’eau        14

Les Ni’lilins        14

5.        Quadruplet acquis du feu        15

6.        Quadruplet acquis de la terre        15

7.        Quadruplet acquis de l’air        16

8.        Quadruplet acquis de l’eau        17

Annexes        18

Carte 1 (ans 0)        20

Carte 2 (Ans 350)        20

Carte 3 (Aujourd’hui, Ans 1000)        21


Introduction  

Dans une galaxie a des billions d’années-lumière de la nôtre, se trouver Jube, une planète ou vivent les Maanvas, une espèce qui ressemble à la nôtre, mais qui n’est pas tout à fait semblable puisque ces derniers composent les quatre éléments et certains savent même en utiliser et les contrôler. Cela dit, le calme et la paix étaient de mise pendant de nombreuses années, jusqu’à temps ou la vengeance et la puissance devient une nécessité pour un certain Maanvas. Le déséquilibre arriva et la peur remplaça le calme et la paix dans les quatre Royaumes de Jube.

Nature 1276 mots

  1. Géographie

Pour la description géographique de notre monde, vous pouvez vous fier à la carte No.3

Le Royaume de Feu : Ignis

Ignis est le pays des Maanvas de Feus. Causé par les chaleurs, le climat est sec et aride donnant naissance à de fréquentes tempêtes de sable. Avant la séparation, il y avait une grande rivière à l’ouest du Royaume de Feu, soit Uheen qui se jette dans la Baie Seen au Sud et une autre rivière à l’Est, soit Reen. À son apex, le Volcan Irridius est le plus destructif du petit monde d’Erret. Une fissure s’était jadis faite dans les plaques tectoniques donnant naissance au volcan et créant ainsi la source d’où les Maanvas de Feu tirent leurs pouvoirs. Dans les crevasses de Jube, seulement visible à un certain point de faible latitude de ce pays, la terre rejette des flots de pur magma. Cependant, et heureusement pour les habitants, ces flots de magma se refroidissent et deviennent de la roche volcanique permettant de seller les crevasses. À l’est du Volcan, nous retrouvons le désert de Sechoss. À travers des millénaires, Ignis accumula une grande quantité de pierre volcanique créant ainsi le Royaume de Feu qui est maintenant devenu une zone sèche et aride.

185 mots

Le Royaume de l’Eau : Aestus

Aestus est le territoire d’Erret des Maanvas d’Eau. En opposition avec Ignis, Aestus contient un grand nombre de lac, rivière et bassin. L’eau étant la ressource première de ce territoire, elle donne donc naissance à une grande forêt tropicale riche en flores. Des plantes aussi grandes que des hom’aisons pouvaient voir le jour, car la seule ressource dont elles avaient besoin était le soleil favorisant ainsi le gène menant à leur expansion. Aussi, des réseaux de fungis hyperdéveloppés s’étendant jusqu’à des dizaines de milliers de mètres pouvaient être possibles dans de telles forêts. La flore prit le dessus sur la faune. Le ciel était d’un bleu clair et devenait peu à peu rougeâtre avec la tombée du soleil. Aux bordures d’Aestus se trouvaient les plages les plus majestueuses de tout Jube. En effet, l’eau était d’une couleur turquoise dépourvue de toutes formes de pollution. La plupart d’entre elles étaient contournées de grosses roches de pur granite d’un blanc angélique. Ces rocs étaient une grande fierté des aestiens qui les appelait des monuments des dieux plus hauts. Des vagues ni trop hautes ni trop basses arrivaient à des débits réguliers sur la côte. Aussi, de grands palmiers étaient parsemés aux bordures des plages. Cet espace fournissait une échappatoire à la constante guerre des 4 êtres.

...

Télécharger au format  txt (33.4 Kb)   pdf (459.5 Kb)   docx (344.8 Kb)  
Voir 22 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com