LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'administration de la sécurité des agriculteurs et Dorothea Lange

Commentaire d'oeuvre : L'administration de la sécurité des agriculteurs et Dorothea Lange. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  14 Janvier 2015  •  Commentaire d'oeuvre  •  875 Mots (4 Pages)  •  313 Vues

Page 1 sur 4

Il est difficile de parler de photojournalisme sans parler de la crise de l'entre-deux-guerres américaine. Celle-ci marque un tournant radical à la fois dans l'histoire des États-Unis et de la photographie d'information. Mais il est encore plus ardu de parler du photojournalisme de l'entre-deux-guerres sans parler de la Farm Security Administration et de Dorothea Lange.

Les années qui suivent le krach boursier du 24 octobre 1929 sont surnommées « the bitter years » (« les années amères ») : le krach entraîne une crise économique sans précédent aux États-Unis, aggravée par une sècheresse dans les États du sud. Les immigrants qui débarquent d'Europe à la recherche du rêve américain, ou fuient les régimes politiques communistes et national-socialiste de l'Europe de l'Est, trouvent en Amérique une situation économique plus désastreuse encore. C'est dans l'Amérique rurale que la situation est la plus alarmante : la sècheresse empêche les paysans d'effectuer leurs récoltes et engendre une crise grave de l'emploi. Les chômeurs errent dans les villes, à la recherche de soupes populaires ou de petits travaux quelconques, désœuvrés, ou se retrouvent sur les routes, allant de ville en ville. Ils recherchent du travail chez les propriétaires terriens, dans les coopératives. On les appelle alors des migrants. Ils s'installent dans des camps de fortune, sans eau potable, et tournent en rond. L'administration de Franklin Delano Roosevelt, qui développe une politique keynésienne, représentée par le New Deal, crée en 1935 la Resettlement Administration (« Office de la réinstallation »), pour prélever des informations sur le terrain : la direction en est confiée à Roy Stryker.

Florence Owens Thompson, Mère migrante (Migrant Mother), photographie de Dorothea Lange prise en 1936.

En 1935, Dorothea Lange est en Californie à titre d'assistante de son mari, Paul Schuster Taylor, qui travaille pour la Resettlement Administration : elle est chargée de prendre des notes, de discuter avec les migrants et, accessoirement, de prendre des photographies. Il se trouve que le premier rapport qui résulte de cette collaboration rencontre un franc succès politique, et passe même entre les mains d'Eleanor Roosevelt ; un financement de 20 000 $ est débloqué pour construire le premier camp de migrants de Marysville (Californie), en octobre 1935. Les photos de Dorothea Lange sont appréciées pour leur justesse et leur pouvoir évocateur : elles plaisent aux lecteurs et aux éditeurs de la presse nationale. Désormais, le champ d'action du couple Taylor-Lange s'étend à l'Arizona, au Nevada, au Nouveau-Mexique et à l'Utah, en plus de la Californie.

La prochaine mission de Dorothea Lange se déroule dans le cadre de la Federal Emergency Relief Administration (« Office de l'aide d'urgence fédérale »), qui a fondé le camp de Marysville. Son employeur direct est la Rural Rehabilitation Division (« Division de la réhabilitation rurale ») qui prendra le nom de « Relief Administration » puis de « Farm Security Administration ». L'entreprise est dirigée par Rexford Guy Tugwell, économiste reconnu de l'université Columbia et membre du Brain Trust de Franklin Delano Roosevelt. Ceci est vécu comme une

...

Télécharger au format  txt (5.7 Kb)   pdf (83 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com