LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Supermarket Lady, Duane Hanson

Commentaire d'oeuvre : Supermarket Lady, Duane Hanson. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  17 Septembre 2017  •  Commentaire d'oeuvre  •  1 148 Mots (5 Pages)  •  4 736 Vues

Page 1 sur 5

SUPERMARKET LADY[pic 1]

SOMMAIRE

Introduction        

Biographie de l’artiste        

Fiche d’identité        

Contexte historique         

Contexte artistique        

Analyse de l’œuvre        

Interprétation de l’œuvre         

Conclusion        

Annexes        

Remerciements        

INTRODUCTION

L’oeuvre que je vais vous présenter est Supermarket Lady.

En voyant cette sculpture, j'ai été "fascinée" et en même temps gênée par son réalisme.

Je me suis demandée ce qui pouvait pousser un artiste à représenter un tel personnage.

En faisant des recherches, j'ai découvert l'hyperréalisme, courant artistique que je ne connaissais pas.

J'ai compris l'objectif de l'œuvre de Duane Hanson qui a voulu dénoncer les dérives de la société américaine, et notamment la surconsommation.

La problématique envisagée est : L’art peut-il être un moyen efficace pour dénoncer la société de consommation ?

BIOGRAPHIE DE L’ARTISTE

Duane Hanson (1925-1996) était un sculpteur américain, considéré comme le chef de file du courant de l'hyperréalisme.

Ses sculptures, grandeur nature, représentent des individus – hommes et femmes – empruntés à la société américaine qu'il n'hésite pas à critiquer.

Dans un premier temps, Hanson montre les problèmes qui dérangent : le racisme, la pauvreté, la dépendance, les personnes maltraitées.

Il délaisse ensuite les thèmes politiques pour représenter la vie quotidienne aux Etats-Unis.

FICHE D’IDENTITE

Titre : Supermarket Lady

Auteur : Duane Hanson

Nature : Sculpture

Thématique :  Arts, Techniques et Expressions

Date d’exécution : 1969

Dimensions: 166 x 130 x 65 cm

Lieu de conservation : Le Ludwig forum, à Aix-la- Chapelle

Technique utilisé : Moulage de polyester et fibre de verre

Domaine artistique :

Thématique :  Arts, Techniques et Expressions

CONTEXTE HISTORIQUE

Dans les années 60, aux États-Unis, le contexte politique et social est instable.

La guerre du Vietnam, les contestations étudiantes, les émeutes raciales affectent le pays.

Le contexte économique est basé sur la consommation de masse qui se développe notamment avec l'apparition du supermarché.

CONTEXTE ARTISTIQUE

Dans les années 60, des artistes se sont mis à créer des œuvres qui , au premier regard, ressemblent à s’y méprendre à de gigantesques photographies ou à des personnes réelles.

Des œuvres si réalistes qu’on les appellera « hyperréalistes».

En peinture ou en sculpture, l’hyperréalisme dresse un portrait plus vrai que nature de la vie quotidienne américaine: voitures, vitrines de magasin, enseignes, clients de supermarché…

Son but est de montrer objectivement le monde tout en restant neutre .

ANALYSE DE L’OEUVRE

1 - La composition 

La femme a été sculptée en moulant le corps d’un modèle avec des bandes de silicone, puis en coulant de la résine de polyester dans le moule et en renforçant ce moulage avec de la fibre de verre.

C’est donc une sculpture grandeur nature.

Duane Hanson peint ensuite à l’acrylique puis à l’huile ses mannequins de manière vériste (=fidèle), sans négliger aucun détail : couleur de la peau, bleu des veines, taches de rousseurs, rides, pilosité…il ajoute de vrais cheveux, des yeux de verre, des vêtements de circonstance et une foule d’accessoires.

Comme les autres sculptures d'Hanson, ce personnage a presque l’air vivant.

La "femme" a ensuite été minutieusement habillée et dotée d’accessoires réels, parmi lesquels le caddie en métal.

2 - Les couleurs

Les couleurs peintes sur la sculpture utilisées reflètent la réalité du personnage.

Les couleurs des vêtements répondent aussi à cette volonté de réalisme.

3 - Les personnages et décor

La sculpture représente une femme américaine des années soixante,  poussant un caddie.

Les détails ne mettent pas le modèle à son avantage : en surpoids, la cigarette à la bouche, les bigoudis sur la tête, en chaussons, avec un collant filé.

Son allure, ses vetements laissent penser qu'elle apparatient plutôt à une classe sociale modeste.

...

Télécharger au format  txt (8.2 Kb)   pdf (127.2 Kb)   docx (432.9 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com