LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Personnage abstrait représentant J de la Fontaine

Chronologie : Personnage abstrait représentant J de la Fontaine. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  18 Septembre 2021  •  Chronologie  •  384 Mots (2 Pages)  •  22 Vues

Page 1 sur 2

Alexandre LE HIR

2ndL

Commentaire Composé

Alexandre Dumas est un écrivain français né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts et mort le 5 décembre 1870. « Pauline » est son premier roman gothique qui est paru en 1838. Mon étude de l’extrait porte sur le chapitre 7.

Les personnages mis en scène sont Paul, son père, sa mère Alexandre Dumas, le narrateur ainsi qu’Horace de Beuzeval. En pleine partie de chasse Paul se fait attaquer par un sanglier, Horace décide héroiquement de lui venir en aide.

Dans un premier temps, Alexandre Dumas présente Horace en tant que tireur mais ne parle pas de l’aspect physique de l’homme. En effet, lorsqu’il décrit la scène de l’attaque, Horace de Beuzeval parrait comme un homme confiant . Pour cela, Dumas utilise la comparaison « comme s’il était de pierre ». De même, en parlant de son fusil, il décrit Horace comme un tireur d’élite. Le narrateur le montre aussi comme « Le chasseur qui avait sauvé son fils ». Il est admiratif de l’héroïsme auquel il vient d’assister en renforçant par la suite la description des qualités de tireur d’Horace.

On trouve donc ici une description méliorative d’Horace en tant que chasseur et héro.

Pourtant dans la seconde partie du chapitre, Alexandre Dumas procéde à une description péjorative du personnage. Pour cela il énnonce : «Au premier aspect, il paraissait à peine avoir vingt ans; puis en regardant plus attentivement on voyait quelques légères rides […], tandis qu’un pli imperceptible lui traversait le front, indiquant, au fond de son esprit ou de son cœur, la présence habituelle d’une pensée sombre ; des lèvres pâles et minces ». En utilisant cette énumération, le narrateur dresse un portrait plus sombre du personnage. De même, il décrit Horace comme « Le messager de la mort ». Cette allusion le présente comme quelqu’un de froid et d’inhumain, rajoutant des propos péjoratifs. Enfin, lorsque le narrateur explique ressentir un « sentiment de répulsion », il se montre méfiant envers Horace et accentue de nouveau sa description péjorative.

En conclusion, il est intéressant de constater le regard divergeant porté par Alexandre Dumas sur Horace. En effet, lorsque le narrateur parle du chasseur, il dresse un portrait plus mélioratif, digne d’un héro et plutôt avantageux.

A contrario, lorsqu’il parle de l’homme, il le montre comme quelqu’un sans âme et malveillant.

...

Télécharger au format  txt (2.5 Kb)   pdf (32.7 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com