LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Synthèse film Mustang / Corps naturel corps artificiel

Commentaire d'oeuvre : Synthèse film Mustang / Corps naturel corps artificiel. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  2 Décembre 2018  •  Commentaire d'oeuvre  •  904 Mots (4 Pages)  •  251 Vues

Page 1 sur 4

Mustang est un film dramatique germano-franco-turco-qatari réalisé par Deniz Gamze Ergüyen, sorti en 2015. Il raconte l’histoire, inspirée de faits réels, de cinq jeunes sœurs turques défendant leur adolescence et leur liberté avec fougue dans une société patriarcale parfois étouffante. Ainsi, on peut imaginer que le titre de l’œuvre Mustang fait référence au cheval sauvage étant également en lien avec les caractères des adolescentes. En effet, avec un effet et un esprit de groupe omniprésent tout au long du film, les jeunes sœurs possèdent plusieurs similitudes comportementales avec l’animal. Telles des adolescentes en furies ou des chevaux sauvages au galop, avec leurs longs cheveux dans le dos comparables à de longues crinières au vent et leurs visages fiers et parfois insolents, les cinq sœurs sont en quête de leur liberté dans un enclos trop étroit.

• Scènes où le corps apparaît comme une figure centrale

Durant toute la durée du film, les cinq sœurs sont très fortement liées, si bien que parfois, cela donne au spectateur une impression d’entité unique, qu’elles sont toutes une même personne, qu’elles sont « Le » personnage principal de l’histoire. En effet, quoi qu’il se passe pour l’une d’entre elle, cela impacte émotionnellement et physiquement les autres, comme si toutes ne formaient qu’un seul et même corps. De plus, lors du retour de la plage au début du film, lorsque leur grand-mère tente de leur donner une correction séparément, le groupe reste uni et inséparable. La scène de groupe dans la chambre illustre également parfaitement l’idée d’unité avec leurs corps entremêlés ne permettant ainsi de ne plus distinguer à qui telle partie du corps appartient à qui. La scénariste, Deniz-Gamze Erguven compare même la fratrie à une « hydre à cinq têtes ». Enfin, dès le début de Mustang, le spectateur est frappé par la ressemblance physique des sœurs, de part leur chevelure ou leurs vêtements. Effectivement, les cinq filles possèdent une longue chevelure lâchée et le même uniforme pour aller à l’école. Enfin, concernant l’utilisation du corps pendant la durée du film, on observe la faible présence de dialogues, faisant passer ainsi beaucoup plus de choses par le corps. En effet, les filles rient, observent, restent silencieuses beaucoup plus qu’elles ne parlent. Par des gestes, le regard ou par diverses actions anodines, les adolescentes « parlent » avec leurs corps.

Mengelle Margot

1TSMA

• Le corps : au cœur de nombreux enjeux

Lors du visionnage de Mustang, on remarque que le système turc ne destine les filles qu'à une seule chose, devenir épouse. Ainsi dans le film le passage à l'âge adulte est représenté par le départ des filles de la maison familiale qui est ici un mariage forcé. Les femmes se réunissent et invitent la sœur choisie à faire le thé afin d'exposer son habilité ménagère et sa beauté. Chaque fille est vantée comme étant « unique » faisant penser à du marchandage. La valeur a par ailleurs été assurée par les tests de virginité et examens intrusifs imposés par la famille au préalable.

Elles sont ainsi éduquées par

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (40.7 Kb)   docx (12.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com