LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Gustav Klimt

Mémoire : Le Gustav Klimt. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  10 Juin 2015  •  241 Mots (1 Pages)  •  453 Vues

 Gustav Klimt (1862 – 1918) Peintre et graphiste autrichien, symboliste.

« Le baiser » 1907-1908, huile sur toile (180 x 180 cm).

Klimt a abordé plusieurs fois le thème du baiser. Dans sa jeunesse et une autre fois pour la

décoration de la salle à manger du palais Stoclet en collaboration avec l'architecte Josef Hoffmann..

Une peinture symboliste :

Klimt utilise sur les costumes des personnages des motifs décoratifs et symboliques qui marquent la

différence des sexes (opposition de l'univers masculin et féminin).

L'artiste associe :

• à l'homme des rectangles verticaux, motifs anguleux, érigés, rythmés par un jeu contrasté

d'aplats noirs, blancs et dorés rappelant l'univers de la mosaïque. Ces motifs suggèrent une

certaine dureté associée par convention à l'univers masculin et viril.

• à la femme des formes courbes : fleurs, spirales, cercles, motifs moins « agressifs » et plus

colorés, l'ensemble reflétant la douceur associée à l'univers féminin et maternel.

Leur union est obtenue visuellement par l'utilisation de l'or, couleur commune aux deux

personnages. En art, l'or est souvent réservé pour délimiter un espace sacré.

On peut parler de fusion. La femme et l'homme forment un bloc. Certains motif masculins

"contaminent" les motifs féminins et vice-versa. Klimt montre le couple comme l'union de forces

opposées et complémentaires (l'harmonie du yin et le yang).

La représentation de ce couple est stéréotypée. La posture des corps montre l'homme dominant,

actif, fort. La femme s'abandonne à la volupté, plus soumise, passive. C'est une image

conventionnelle et codifiée du couple. Le baiser, ici vision déguisée de l'acte sexuel, scelle leur union

...

Uniquement disponible sur LaDissertation.com