LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Biographie De Gustav Klimt

Mémoire : Biographie De Gustav Klimt. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  22 Avril 2012  •  1 434 Mots (6 Pages)  •  1 193 Vues

Page 1 sur 6

Gustav Klimt

Klimt est issu d’une famille d’origine modeste, mais nourrie d’ambitions artistiques. Son père, fils de paysans de Bohême, est orfèvre-ciseleur. Sa mère Viennoise, avait commencé avant son mariage une carrière de chanteuse lyrique. Gustav, né dans un faubourg de Vienne le 14 juillet 1862, est le deuxième de sept enfants. Deux de ses frères entreprendront comme lui une carrière artistique. Le premier, Ernst, choisira la peinture et sera son compagnon d’atelier ; le second, Georg, qui est d’ailleurs l’auteur d’un bon nombre de ses cadres, optera, en revanche, pour la sculpture. En 1876, un an avant Ernt, Gustav entre à l’Ecole des Arts et Métiers de Vienne et, en 1883, les deux frères ouvrent avec leur ami Franz Matsch un atelier dans la ville. Ils Ont déjà réalisé les graffitis de la cour du Kunsthistorisches Muséum et peint les plafonds de plusieurs palais comme le Sturany de Vienne et la Kurhaus de Karlsbad. Puis c’est au tour des théâtres : décorations et dessins pour le Théâtre d’Etat de Fiume le Théâtre d’état de Bucarest, celui de Karlovy Vary et, finalement, de 1886 à 1888 ; année où François Joseph remet à Gustav la croix d’or du mérite pour son activité, les trois artistes decorent, chacun indépendant vis-à-vis de l’autre, les cages des deux grands escaliers du Burgthearter de Vienne.

En 1890, on commande à l’atelier Klimt quarante tableaux pour finir de décorer l’escalier du Kunsthitorisches Museum. Gustav reçoit de l’empereur 400 florins pour la toile La salle de l’ancien Burgtheater de Vienne.

Entre temps, les tableaux de l’escalier du Kunsthistorisches Muséum remportent un grand succès et la commission artistique du ministère de l’introduction et de la culture confie aux frère Klimt et à Franz Matsch la décoration de l’Aula Magna de l’université de Vienne. Mais Ernst meurt en 1892 et Gustav s’éloigne de Franz. Klimt honore quand même la commande et se charge des panneaux à thème, La Philosophie, La Médecine et La Jurisprudence. Lors de la quatorzième exposition de la Sécession en 1902 consacrée à la musique de Beethoven, Klimt présente une fresque en sept panneaux représentant la Neuvième Symphonie, destinée à illustrer un décor pour l'architecte Josef Hoffmann chargé de réaliser un monument en mémoire du musicien. Cette œuvre d'art est approuvée par Gustav Mahler lui même : pour lui, elle représente l'aspiration au bonheur de l'humanité souffrante, qui cherche son apaisement dans les arts. Cette œuvre fait de nouveau l'objet de critiques violentes au nom de la morale. Mais elle est appréciée par Auguste Rodin.

En 1907, Klimt rencontre le jeune peintre Egon Schiele qu'il va beaucoup influencer : Klimt sera pour Schiele un modèle et un maître.

Les années 1902-1903 constituent un tournant dans l'œuvre de Klimt, et une période d'intense créativité. Il entame la réalisation du Cycle d'Or" avec les Serpents d'Eau, le Portrait d'Adèle Bloch-Bauer et Danaé. En 1904, le banquier belge Adolphe Stoclet lui commande la réalisation des mosaïques murales de la salle à manger d'un luxueux palais qu'il construit à Bruxelles sur les plans de l'architecte Hoffman. La richesse décorative de Klimt éclate dans L'Attente et dans L'Accomplissement, qu'il réalise pour Adolphe Stoclet. Le Baiser, qui est le tableau le plus représentatif du génie de Gustav Klimt et qu'il peint en 1906, sera reproduit dans le thème de L'Accomplissement pour la fresque d'Aldolphe Stoclet.

À partir de 1908, devant les désaccords avec de nombreux artistes du groupe, il quitte, avec plusieurs de ses amis, la Sécession, qui, selon lui, tend à se scléroser. Il la quitte en 1908, accompagné par Koloman Moser,Carl Moll, Otto Wagner et d'autres. Il épure son style, évitant l'or à partir de 1909. Il se consacre à la peinture de paysages ou des scènes allégoriques très ornementées, de plus en plus stylisées et aux couleurs vives qui le rapproche du pointillisme de Seurat, mais aussi Van Gogh et de Bonnard.

Il s'intéresse davantage à la peinture intimiste et aux portraits. Il réalise des portraits de femmes de grandes dimensions avec des compositions richement décorées pour flatter une clientèle riche et bourgeoise qui lui fait des commandes, et il réalise aussi de nombreuses scènes de femmes nues ou aux poses langoureuses et érotiques, en tenues extravagantes dans des compositions asymétriques, sans relief et sans perspectives, riches d'une ornementation chatoyante, envahissante et sensuelle. En 1910, Klimt participe à la Biennale de Venise, où il retrouve le succès et la notoriété d'avant l'Aula magna. Il reprend le titre de décorateur « fin de siècle », de peintre de l'intelligentsia autrichienne et d'inventeur de l'art décoratif.

En 1917, l'Académie des Arts de Vienne et celle de Munich le

...

Télécharger au format  txt (9.3 Kb)   pdf (110.9 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com