LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

City Life de Steve Reich

Note de Recherches : City Life de Steve Reich. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  26 Mai 2013  •  711 Mots (3 Pages)  •  712 Vues

Page 1 sur 3

City life

1993 à 1995

L’ŒUVRE :

City Life est une œuvre de musique contemporaine de Steve Reich composée pour ensemble musical et sons préenregistrés en 1995. Élaborée autour des bruits de la ville de New York aux États-Unis, elle est une des

œuvres les plus connues du compositeur américain de musique minimaliste.

City Life est écrit pour deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, deux pianos, deux claviers à échantillons, trois ou quatre percussions, un quatuor

à cordes et une contrebasse. L'œuvre adopte une forme classique ABCBA chez

Reich (un premier et un dernier mouvement rapide, et un mouvement central plus lent). Les sons joués en direct sont couplés en général à un instrument classique (comme les bois pour les klaxons, ou les cymbales pour les bruits de freins). Les voix sont doublées par plusieurs instruments, mais contrairement aux premières compositions de Reich, elles ne sont pas à proprement parlé déphasées, mais utilisées d'un point de vue rythmique, dans une approche comparable au human beat box des rappeurs. Les sirènes de pompiers et de police que l’on entend ont été enregistrées lors de l’attentat de 1993 contre

the world Trade center. Steve Reich habitait à cette époque dans le quartier.

Formation instrumentale :City Life est écrit pour deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes, deux pianos, deux claviers à échantillons, trois ou quatre percussions, un quatuor à cordes et une contrebasse.

LE COMPOSITEUR :

Steve Reich, né Stephen Michael Reich le 3 octobre 1936 à New York, est un musicien et compositeur américain. Il est considéré comme l'un des pionniers de la musique minimaliste, un courant de la musique contemporaine. Il commença à prendre des cours de batterie à 14 ans, après avoir assisté à un concert de Miles Davis accompagné par le batteur Kenny Clarke. Pour caractériser son œuvre, et spécialement ses compositions de la période 1965-1976 nous pouvons parler de « musique de phases » (traduite de l'américain Phasing), expression qui fait référence à son invention de la technique musicale du déphasage . À partir de 1976, il développe une écriture musicale basée sur le rythme et la pulsation avec l'une de ses œuvres les plus importantes, Music for 18 Musicians, qui marque le début de son large succès international.

Contexte de réalisation de l'œuvre (historique, politique, artistique…) :

City Life (qui se traduit par Vie urbaine) est une commande de l'Ensemble Modern, du London Sinfonietta et de l'Ensemble intercontemporain.

L'œuvre repose surl'idée, présente dansles compositions de Reich depuis 1965, d'utiliserles bruits de la ville de New York, comme supportrythmique de composition. Cependant, contrairement à des œuvres plus anciennes,

comme Different Trains, les sons ne sont pas joués par une bande magnétique, mais sont préenregistrés et échantillonnés sur un clavier et joués en direct. La première mondiale de City Life fut donnée

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (80.9 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com