LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lecture art

Cours : Lecture art. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  5 Décembre 2022  •  Cours  •  551 Mots (3 Pages)  •  42 Vues

Page 1 sur 3

  1. Rivalité entre concurrents

Le transport aérien est devenu un secteur fortement concurrentiel grâce à la mondialisation et au développement d’une technologie de pointe. D’autres raisons concourent à cet état de fait. D’abord, le marché reste très peu accessible aux nouveaux entrants à cause des barrières fortes à l'entrée. De plus, en raison des investissements onéreux, les entreprises sur ce marché ont par conséquent un fort degré d'engagement.

De ce fait, il y a une haute concurrence dans la différenciation des produits. Cela entraine une grande diversité d’acteurs dans le marché. Les cinq principaux acteurs qui se partagent ce marché, en termes de passagers transportés, sont américains : Delta Airlines, United Airlines, Southwest Airlines, ou encore l’allemand Lufthansa. Cela s’explique par la taille du marché américain et au mode de déplacement de la population.

Ainsi, Air France occupe la 8ème place, mais est 3ème en termes de chiffre d’affaires. Les compagnies asiatiques, China Southern Airlines, China Eastern Airlines, Singapore Airlines ou encore la compagnie du golfe Fly Emirates sont aussi des acteurs très importants de ce marché. Sur le marché Européen, Air France est sur le podium avec Lufthansa et British Airways. Face à cette situation, Air France réagit à travers des rachats et fusions dont les plus remarquables sont entre autres : KLM, Korean Air, Aeromexico…

  1. Menace de nouveaux entrants potentiels

Les menaces des nouveaux entrants potentiels peuvent être classées en deux catégories.

La première menace est le low cost qui pourrait également être considérée comme composante de la première force à savoir la rivalité entre concurrents. Cependant, le low cost se positionne comme produit de substitution aux grandes compagnies lorsqu’on a un pouvoir d’achat (de billets) peu élevé. Dès lors, Air France se confronte à l’émergence des compagnies comme Ryan Air et Easy Jet. Ces dernières rendent le voyage plus accessible, et constituent ainsi la cohorte des compagnies à bas prix et bousculent les géants européens du secteur.

La seconde menace est naturellement les autres moyens de transports.  Ces dernières années, le covoiturage s’est fait sa place dans le marché du transport. Ses avantages sont multiples : moins couteux et moins d’empreinte carbone. Des entreprises comme BlaBlaCar ont réussi le pari et étendent leur offre à une grande échelle avec notamment la création de Blablabus. Ce dernier s’ajoute à la longue liste des entreprises de transport de bus interurbains. Les Français l’utilisent de plus en plus à l’aune de la lutte contre le réchauffement climatique.

En second lieu, nous avons la concurrence du TGV sur le marché « domestique ». La SNCF remporte un succès commercial à tel point qu’Air France continue de perdre des parts de marché. En 2008, la compagnie aérienne a fermé un grand nombre de liaisons domestiques comme Orly – Rennes, Orly – Lyon, Orly – Avignon. Ces lignes n’étaient plus rentables pour Air France. Selon les experts, pour les destinations reliées en moins de deux heures, le TGV affiche 90 % de parts de marché.

Sur le marché européen, en plus de la SNCF, d’autres entreprises ferroviaires se concentrent sur les longues distances à l’image du Thalys ou de l’Eurostar qui assurent les liaisons entre de grandes villes européennes.

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (57.8 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com