LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse critique de lettre figures destyle

Commentaire de texte : Analyse critique de lettre figures destyle. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  25 Mars 2020  •  Commentaire de texte  •  1 207 Mots (5 Pages)  •  10 Vues

Page 1 sur 5

Dans cette lettre les deux auteures s’adressent aux terriens et pointe l’individualisme de notre société poussé par une avidité et une soif de pouvoir sans fin .

On fait face ici à une critique ouverte à la course vers l’argent et le pouvoir qui guide nos sociétés actuelles .

La réussite financière et l’atteinte de hauts poste est en effet un haut signe de réussite dans notre société , sans l’un des deux buts atteints , l’homme pense qu’il n’aura pas de reconnaissance dans la société .De ce fait les hommes se retrouvent à faire des choses inexplicables quittent à oublier le collectif pour assouvir leur besoin d’accomplissement individuel . C’est cet soif individuel au détriment d’un assèchement du puit de l’autre que pointe les deux auteurs dans leur lettre .

Nous allons ici analyser ce texte :

Premièrement cette lettre s’adresse aux terriens et cela pour une bonne raison ? En utilisant ce terme est non l’humanité, ils accentuent leur dénonciation d’un humain qui ne l’est plus vraiment , est ainsi enlevé ce cote trop solennel est fédérateur que peut avoir le mot « humanité ».

De plus nous remarquons que dans tout le déroulement de cette lettre aucune adresse directe n’est faite au lecteur , nous sommes plutôt sur une forme d’adresse générale et impersonnel car nous n’avons aucune utilisation du « je » , « vous » . De ce fait retrouvons une utilisation du « nous » systématique , ce qui inclut donc les deux auteurs , ce qui nous fais nous demander si eux-mêmes ne sont pas individualistes et l’ont remarqué et veulent ainsi tirer ka sonnette d’alarme pares cette prise de conscience .

Le « nous » de la phrase : « Nous pourrions remettre en cause notre société » ; ou encore le « nous » de la phrase : « nous ne sommes que les produits d’une réflexion dépourvue de bonnes intentions, qui nous incite à ne penser qu’à notre for intérieur » , montre bien l’envie de s’inclure avec le lecteur ,ceci ,pour lui donner confiance et non le blâmer directement et le mettre en porte a faux . C’est un réel dialogue qui est instauré pour apporter une remise en question communautaire .

Dans cette lettre les auteurs ont recours a de nombreuses questions rhétoriques mais aussi des questions auquel ils n’ont pas de réponse et sur lesquels ils vont interpelés le lecteur . En effet, c’est ainsi que commence le texte : « La rédemption est-elle encore possible ? ». Cette phrase va interpeler dès le début le lecteur, car en effet cette question , les auteurs ne vont pas réellement lui donner de réponse . Cette question, c’est en quelque sorte au lecteur d’y répondre à la fin de sa lecture.

De plus à la fin de ce même premier paragraphe, on retrouve une autre question : « Comment s’extirper de ce marasme sociétal ? » Cette question transmet ainsi au lecteur la gravité de la situation selon les auteurs. De plus les mots employés sont du langage soutenu et détiennent ici en eux un caractère grave.

Les auteurs font aussi des comparaisons qui attirent l'attention du lecteur et le font réfléchir, ils ont ainsi rapproché deux réalités dissemblables qui, après effort du lecteur, semblent effectivement se rapprocher : « La baguette est aux français, ce que l’individualisme est aux imbéciles. » l.

La comparaison permet donc ici d’effectuer un jugement dévalorisant, en faisant la critique des individualistes en les caractérisaient « d’imbéciles nés ».

De plus, nous avons une personnification qui est effectué : « Son grand frère, le pouvoir,

...

Télécharger au format  txt (7.1 Kb)   pdf (38.8 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com