LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'inconscient, cours.

Cours : L'inconscient, cours.. Recherche parmi 244 000+ dissertations

Par   •  5 Février 2017  •  Cours  •  1 992 Mots (8 Pages)  •  274 Vues

Page 1 sur 8

L’inconscient

  1. « L’hypothèse de l’inconscient » est-elle justifiable ?

Freud père de la psychanalyse. Explication de la complexité de la vie psychique. Saisir ce que nous sommes. Caractère lacunaire/ incomplet de la conscience qui justifie l’hypothèse de la conscience. Métapsychologie : « On nous conteste de tous côtés le droit d’admettre un psychisme inconscient et de travailler scientifiquement avec cette hypothèse »

  1. La vie psychique déborde la conscience

Qu’est ce qui nous autorise à affirmer que l’activité psychique d’un sujet ne se limite pas à ce dont il est conscient ? (à la seule activité de la pensée réfléchie)

(désir) Platon dans La République (livre9) : l’idée que dans certains états de conscience, la conscience réfléchie est débordée ; n’a plus le monopole. Activité psychique contraire de celle de l’activité diurne. Raison mise en veille pendant le sommeil « ils sont probablement innés en chacun de nous mais réprimés par les lois et les désirs meilleurs, avec l’aide de la raison ». Mise en évidence d’une part obscure de nous-mêmes qui s’exprimerait durant le sommeil (étonnante modernité). Théorie de Freud qui vise à expliquer la vie psychique (établir la cause d’un phénomène) et ne veut pas dire comprendre. La vie psychique ne fonctionne pas tout entière sur la rationalité mais une logique demeure. Quel ordre des choses cette hypothèse vient-elle troubler ? Une tradition philosophique classique qui a accordé à la conscience une primauté presque absolue (contestée car dit que la vie psychique déborde les limites de la conscience).

2) Le caractère subversif de « l’hypothèse de l’inconscient ».

T.12P.35 Freud, Introduction à la psychanalyse

L’inconscient met-il en échec le rôle de la conscience ? Sommes-nous maîtres de nos actes ? Se connaître, agir sur soi qui vient interroger l’hypothèse de l’inconscient. Remet en cause la croyance/ l’illusion d’un rapport transparent à soi-même. Ambigüité de l’identité (cf. théâtre)

Plaisirs de la vie depuis l’enfance : « la croyance d’après laquelle l’enfant serait dénué de la sexualité, croyance détruite pour la 1ère fois par la psychanalyse »

Illusion= perception erronée due à une apparence trompeuse

  1. Justification de « l’hypothèse de l’inconscient »

Motifs inconscients qui travaillent et qui influent dans mes choix. Actes psychiques que ne nous parvenons pas à expliquer en restant dans la conscience. Caractère lacunaire de la compréhension des actes psychiques comme phénomènes compulsionnels, les actes manqués (actes commis qui expriment autre chose que leurs buts attentionnels mais qui expriment tout de même qqch d’autre). Interprétés comme des symptômes, leurs examens peuvent conduire à se connaître de l’intérieur. Par ex, oubli d’un objet associé à des rancœurs envers qqn. Pratique de l’hypnose. Le psychologue se fait médiateur/ vecteur de l’analyse. Postuler l’existence d’un inconscient implique qu’il est possible de comprendre la vie psychique.

  1. Peut-on parler d’une logique de l’inconscient

S’il existe une activité psychique inconsciente, comment mettre en évidence son fonctionnement soit en saisir les rouages ? Comment consciemment expliciter le fonctionnement de ce qui par définition est supposé échapper à la conscience ?

  1. Le processus du refoulement
  1. Résistance et refoulement

Contenu caché de la vie psychique (non immédiatement accessible de la conscience), latent, constitué de souvenirs, d’éléments qui renvoient à des scènes pathogènes oubliées. Pathos= dont il est pénible de se souvenir. Maintenus à un niveau de la vie psychique plus important que la conscience. Activité de rétention (retient certains souvenirs) dans l’esprit psychique qui s’oppose à la remontée de certaines choses, évitées par le patient : contenu refoulé. Donc refoulement : processus consistant à retenir un certain nombre de choses à un niveau de la vie psychique mais en deçà de la conscience ; malgré la résistance, le refoulement va s’exprimer.

  1. Les manifestations inconscientes du refoulé

Rêve= espace psychique capital propice à l’expression du refoulé. Permettre l’accomplissement symbolique du désir. Langage. Satisfaire dans les limites du permis des pulsions agressives. L’Homme cherche à satisfaire des désirs auxquels il met lui-même des limites qui lui sont imposées. Conflit générateur de frustration. Etat morbide= maladie psychique.

Que signifie ce conflit entre principe de plaisir et principe de réalité qui se traduit par le refoulement ?

  1. L’importance accordée au principe de plaisir

Conflit : sous la pression, le sujet serait incapable d’accéder à certaines satisfactions. Principe qui met fin à un état de conscient intimement lié à la pulsion sexuelle ou libido (énergie sexuelle telle qu’elle se manifeste dans la vie psychique) contraire à l’instinct. Le « ça » : « c’est le programme du principe de plaisir qui pose la finalité de la vie. Ce principe anime l’appareil animique ». Recherche de la satisfaction. Fonction censurante, le sur-moi. Sources organiques : à chaque étape correspond un stade de développement psychique : développement psycho-physiologique. Zone buccale intimement liée à la matrice nourricière. Zone anale liée à la propreté. Zone génitale qui devient érogène. Phase oedipienne : relation fusionnelle devient triangulaire, impossibilité de la régression, appropriation de l’interdit (inceste). Besoin de cette séparation car il lui est rappelé sa différence avec l’autre.

21/11

Principe de réalité : englobe l’ensemble des limitations non seulement inhérente à la condition humaine (finitude) mais également à la vie sociale. Ni en fait ni en droit, on ne peut pas accéder à l’immortalité : phénomène d’autocensure (inconsciemment), assurée par le surmoi. Lié à la moralité (capacité à intégrer licites et interdits), aux règles qui structurent la société. Conscient= le moi qui est construit via les interdits en vue de l’adaptation extérieure.

        3) L’édification de la conscience morale

...

Télécharger au format  txt (13.6 Kb)   pdf (62.8 Kb)   docx (14.5 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com