LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

« UNE VENDETTA », DE GUY DE MAUPASSANT

Dissertation : « UNE VENDETTA », DE GUY DE MAUPASSANT. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  14 Janvier 2016  •  Dissertation  •  2 389 Mots (10 Pages)  •  3 125 Vues

Page 1 sur 10

Devoir 2H (15 %)

« UNE VENDETTA », DE GUY DE MAUPASSANT

Consignes

  • Ce deuxième devoir porte sur la nouvelle « Une vendetta », de Guy de Maupassant, que vous trouverez dans le recueil Boule de suif, à la page 179.
  • Le devoir comprend une étape préparatoire et deux volets.
  • L’étape préparatoire consiste à répondre aux questions d’analyse et, si vous le jugez nécessaire, à élaborer un tableau synthèse.
  • Le premier volet porte sur un plan détaillé à parachever, tandis qu’au deuxième volet vous devez rédiger le troisième argument du plan. Assurez-vous de répondre de façon complète à ces deux volets dans le document joint à ce devoir.
  • Au besoin, vous pouvez revoir les étapes, de l’analyse à la rédaction de l’argumentation, telles qu’elles sont présentées dans la section 4 du module 2 du Cahier d’apprentissage.
  • Avant de commencer le devoir, lisez la grille d’appréciation qui se trouve en fichier joint pour connaitre les critères de correction.

Sujet

Dans son essai portant sur le réalisme, Maupassant affirme que « chacun de nous se fait donc simplement une illusion du monde [...] Et l’écrivain n’a d’autre mission que de reproduire fidèlement cette illusion avec tous les procédés d’art qu’il a appris et dont il peut disposer »[1]. Montrez que, dans la nouvelle « Une vendetta », Maupassant présente effectivement un point de vue subjectif sur la réalité qu’il a ciblée, mais avec des procédés qui rendent le récit à la fois objectif et vraisemblable selon les principes réalistes.

Recommandation : Référez-vous aux concepts sur le réalisme issus du texte de Maupassant, duquel la citation est tirée (Section 111, texte d’accompagnement, LE RÉALISME SELON MAUPASSANT, préface de Pierre et Jean, publié en 1888, paragraphe 9)

Mise en contexte

La nouvelle « Une vendetta », publiée en 1883, situe l’histoire en Corse, une ile au large de la France. Sur ce territoire génois depuis le XIIIe siècle, la justice était arbitraire, absolvant les coupables pour de l’argent, ce qui laissa une longue tradition de violence. La Corse fut ensuite vendue à la France en 1768. Cette ile fut importante dans l’histoire française, car Napoléon Bonaparte en était originaire. Maupassant y séjourna en 1880, et en garda une vision particulière, car il fut frappé tant par la beauté que par la sauvagerie de cette région méditerranéenne. Dans ce récit, on trouve un portrait de la Corse primitive semblable à celui dépeint dans une autre nouvelle du recueil, « Le bonheur ».

Dans « Une vendetta », l’auteur reproduit l’illusion qu’il se fait de la Corse à travers le mythe de la vengeance corse, mythe entretenu au cours des siècles. Sénèque écrivit d’ailleurs, entre 41 et 48 après Jésus-Christ, à propos de la Corse : « Se venger est la première loi des Corses. » Le père Alphonse Duval, administrateur à Ajaccio entre 1942 et 1945, analyse la vengeance corse, qu’il attribue à la nature vive et irritable des Corses, à l’administration de la justice défectueuse qui obligea ces derniers à se faire justice eux-mêmes ainsi qu’à la valorisation de l’honneur : « Le sang appelle le sang. » On peut donc affirmer que Maupassant puise à même une certaine réalité pour traduire sa vision du pays.

Étape préparatoire au devoir : l’analyse  

Avant de réaliser les deux volets du devoir, vous devez répondre aux questions d’analyse et, si vous le jugez nécessaire, vous pouvez aussi faire un tableau synthèse. Ces questions vous permettent de comprendre le texte et de repérer les citations et les illustrations qui serviront à développer l’argumentation.

Prêtez une attention particulière aux questions, car elles orientent vos réponses vers les trois axes du sujet de dissertation : point de vue subjectif, procédés de l’objectivité et procédés de la vraisemblance.

Pour vous aider dans l’interprétation de la nouvelle, vous pouvez consulter l’introduction au recueil Boule de suif (p. 7 à 34) dans laquelle Marie-Claire Bancquart explique plusieurs nouvelles de Maupassant.

Notez que ni l’analyse ni le tableau synthèse ne seront évalués par votre tutrice ou tuteur. À cette étape-ci, vous ne disposez pas non plus d’un corrigé pour vous assurer de la conformité de vos réponses. Toutefois, si vous éprouvez des difficultés, vous pourrez consulter votre tutrice ou tuteur.


Questions

Les personnages

Maupassant, dans cette nouvelle, est fidèle aux principes d’objectivité des réalistes, mais on perçoit l’influence de Schopenhauer quant à son analyse personnelle du comportement humain.

1.        a)          Repérage (contenu)  Relevez deux passages qui permettent de déduire la psychologie du personnage de la vieille sans que l’auteur ait eu à la décrire (p. 180-181).

b)         Repérage (forme)  Par quel procédé Maupassant fait-il deviner le caractère de la vieille (Le réalisme selon Maupassant, paragraphe 11)?

c)         Interprétation  À partir de cet exemple, dégagez la valeur première qui fait agir la vieille.

2.         Repérage (contenu et forme)  Relevez un passage montrant l’opposition entre le comportement de la vieille et celui de sa chienne et qui fait ressortir le tempérament de la vieille (p. 180).

3.   a)         Interprétation  Montrez que, selon le point de vue de l’auteur, la vieille est habitée par une passion destructrice (p. 181).

        b)        L’auteur décrit-il cette passion avec objectivité ou la juge-t-il? Justifiez votre réponse.

4.         Déduction  Dans l’introduction, il est dit que Maupassant décrit dans cette nouvelle la « violence hors norme d’une passion » (p. 14). Résumez ce qui permet, dans la nouvelle, d’affirmer cela.

Le cadre contextuel

Maupassant a été influencé à son époque non seulement par le pessimisme de Schopenhauer, mais aussi par la notion de déterminisme de Taine, dont il se sert pour assurer la vraisemblance du comportement de ses personnages.

5.        a)         Repérage (contenu)   Relevez des passages dans la présentation du contexte géographique, au début du récit, qui montrent la concordance qu’il peut y avoir entre le milieu de vie et les mœurs des personnages.

...

Télécharger au format  txt (13.7 Kb)   pdf (980.8 Kb)   docx (497.7 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com