LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En quoi ce texte est il emblématique d’un incipit de nouvelle réaliste ?

Cours : En quoi ce texte est il emblématique d’un incipit de nouvelle réaliste ?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  21 Décembre 2015  •  Cours  •  732 Mots (3 Pages)  •  1 796 Vues

Page 1 sur 3

Français

Texte : Incipit de la maison Tellier

Sujet : En quoi ce texte est il emblématique d’un incipit de nouvelle réaliste ?

Ceci est l’incipit de la nouvelle La maison Tellier, qui est une œuvre de Guy de Maupassant écrite en 1881. Je pense que cet incipit est emblématique d’un incipit réaliste car c’est un incipit : Il y a des horizons d’attente, et un cadre spatiaux temporel. Aussi il y a une présentation construite des personnages. Et cet incipit est réaliste car il y a le souci du détail vrai, cet extrait est ancré dans le réel enfin il n’y a pas d’idéalisation.

        Tout d’abord cet extrait est un incipit car :

        Il y a une création d’horizons d’attente ; cet extrait pique la curiosité du lecteur pour qu’il ait envie de continuer sa lecture, il y a une sorte de suspense, de flou : «on allait la, chaque soir, comme au café, simplement. » ou bien «Les pensionnaires elles mêmes n’étaient parvenues a rien découvrir.»

        Aussi il y a un cadre spatial temporel pour situer l’histoire dans le temps et dans l’espace, ainsi le lecteur n’est pas perdu et situe bien l’histoire dans son contexte et imagine bien les lieux. «Vers onze heures.» «Avant minuit.» « A l’encoignure d’une rue derrière l’église St Etienne. » « Cote de la vierge «  « deus ans plus tard »

        Enfin il y a une présentation construite des personnages ; grâce a ca le lecteur situe et imagine bien les personnages, les personnages sont donc bien a leurs places et il n’y a pas de confusion. Madame Tellier est la plus décrite, car c’est un des personnages principaux. Et une des fonctions de l’incipit est de décrire les personnages : « elle était grande, charnue, avenante. » « Son teint […] luisait comme sous au verni gras. » « Une mince garniture de cheveux follets, faux et frisés, entouraient son front  et lui donnai un aspect juvénile. » Il y a aussi la description morale des personnages : « invariablement gaie et la figure ouverte, elle plaisantait volontiers avec une nuance de retenue. » Les lieux aussi sont décrits : « la maison était familiale, toute petite, peinte en jaune. »

        Donc cet extrait de la nouvelle la maison Tellier est bien un incipit car il assume bien toutes les fonctions d’un incipit.

        Cet extrait est bien réaliste car :

         Tout d'abord l'histoire est encrée dans le réel en faisant référence a des lieux réalistes, noms de lieux qui existent réellement « Fécamps » « l'église St Etienne » « la côte de la Vierge ». Le langage d'autrefois « n'était point du même panier ».

        Le narrateur fournit de nombreuses descriptions, très détaillées qui permettent de visualiser les lieux ainsi que les personnages et de les rattacher à une image réelle. On trouve de nombreux noms et expansion du nom pour décrire Madame et La Maison Tellier. Tous ces éléments participent à une illusion du réel. Madame n'est pas idéalisé elle est décrite de manière satirique, il ne l'embellie pas il la montre sous sa laideur et met l'accent sur ses défauts gentillement « charnue » «son teint, pâli » « un vernis gras » « cheveux follets, faux et frisés ».  Le narrateur évoque les classes sociales sans tabou, la bourgeoisie, la paysannerie. Les gens visés sont les clients mais il ne juge pas et ne dénonce pas les prostitués.

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (57.4 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com