LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Eco droit devoir 4 Bts ag

Dissertation : Eco droit devoir 4 Bts ag. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  1 Juin 2019  •  Dissertation  •  3 640 Mots (15 Pages)  •  478 Vues

Page 1 sur 15

DEVOIR N°4

PREMIERE PARTIE : ECONOMIE

1. Analyser la situation économique implique de prendre en considération l’évolution des grands indicateurs que sont la croissance, l’inflation, le chômage… Justifiez l’ouverture des huit nouveaux magasins IKEA en analysant la situation économique actuelle de la France. Vous veillerez à définir les indicateurs utilisés.

Une analyse plus approfondie de la situation économique du pays peut inclure des indicateurs comme :

  1. L’inflation est la perte du pouvoir d'achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix.

L’inflation en France mesurée par l’PICH devrait connaitre de nombreux à-coups de 2018 à 2020 en conséquence de l’augmentation des prix de l’énergie dans le sillage du prix du pétrole, ainsi qu’aux hausses de taxes sur le tabac et l’énergie. L’inflation devrait augmenter, entre 1,5 et 2 % de 2018 à 2020, ce taux est donc bas ce qui n’entrave pas la consommation des ménages.

  1. La croissance économique : est un accroissement global de la production d’un pays sur une longue période.

C’est un phénomène quantitatif, donc mesurable, et conjoncturel. L’indicateur utilisé pour la mesurer est le Produit Intérieur Brut (PIB). 

En ce qui concerne, la croissance française est maximée (1,8 % en 2018, 1,7 % en 2019, 1,6 % en 2020).

  1. Le taux de chômage : inactivité forcée (des personnes) due au manque de travail, d'emploi.

En fin 2020, le taux  du chômage serait au plus bas depuis 2008.        

Le taux de chômage passerait ainsi de 9.2% au premier trimestre 2018 à 8.2 fin 2020.

En termes de consommations des ménages, la croissance économique par exemple, pour la période 2018, en France elle sera de 1.1%. Avec une croissance de 1.8 % en 2018, puis 1.7% en 2019 et 1.6% en 2020, stimulée par la consommation des ménages, Ikea sait qu’un investissement des ménages évoluerait ensuite en ligne avec la progression du pouvoir d’achat et que son offre pourra y répondre.

La richesse crée est distribuée pour être ensuite dépensée, et donc, un pays en croissance est un pays où on consomme et où on investit.

C’est pour ces raisons énoncées ci-dessus qu’IKEA choisit d’ouvrir huit magasins en France.

Analyser le contexte économique d’un pays permet donc déjà d’évaluer l’existence d’une demande potentielle. La prise en compte de ces indicateurs améliore la vision prospective du pays d’implantation.

Si IKEA limite son analyse à la quantité de richesses produites par le pays, l’entreprise n’aura qu’une vision limitée de son développement dans le pays.

On peut donc comprendre qu’Ikea, en fonction de la situation économique de la France est bénéfique pour y réaliser de nombreux et fructueux placements.

2. Repérez les différentes mesures économiques prises par l’Etat français, classez les selon le type de politiques économiques auxquelles elles appartiennent plus, expliquez comment celles-ci peuvent soutenir l’activité d’IKEA en France dans les prochaines années.

Vous pouvez présenter votre réflexion sous forme de tableau

Les différentes mesures économiques prises par l’Etat français d’Ikea:

  1. Politique fiscale/conjoncturelle :

Tout d’abord le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et pour l’Emploi (L’attribution de crédit d’impôt comme le CICE dont Ikea bénéficie a deux objectifs : allouer des ressources supplémentaires aux entreprises et stabiliser la situation économique.

Cette politique a, en effet, été mise en place pour amortir les effets de la crise sur l’activité économique des entreprises, donc IKEA pourrait donc, réaliser de nouveaux projets d’ouverture de magasins, embaucher plus de salariés etc.…

Puis le baisse du taux d’imposition sur les sociétés de 33 à 25 %

Cette mesure est à nouveau une mesure fiscale qui va alléger l’impôt des entreprises. Dans le cadre de ses ouvertures de magasins, l’entreprise verra ses bénéfices redoubler davantage par exemple IKEA pourra innover, embaucher etc…

La Baisse de la taxe d’habitation est un impôt s’appliquant à chaque personne (propriétaire ou locataire ou occupant à titre gratuit) disposant d’un bien immobilier.

Cette intervention devrait menait à une hausse de la consommation des ménages et donc de l’activité des entreprises comme IKEA.

2. Politique budgétaire/ conjoncturelle :            

La Baisse des cotisations patronales :

Elle allège le coût du travail, ce qui peut inciter l’entreprise à de nouvelles embauches. Par exemple cette mesure incite IKEA à embaucher des salariés. 

La flexibilisation du code du travail :

Elle relève également du rôle de stabilisation économique, même si son objectif est de transformer à long terme le marché du travail. Elle intervient dans un contexte de concurrence sociale entre les pays : elle a pour objectif de donner davantage de compétitivité à notre économie dans un contexte de crise européenne encore pas totalement résolu. Elle doit donc renforcer les effets produits par les réformes précédentes sur la croissance et stabiliser l’activité économique du pays.

Lorsque l’État octroie des primes, il alloue également des ressources supplémentaires à des secteurs d’activité fragiles (et/ou en développement) en soutenant la demande des ménages.

Ces primes ont toutes été créées depuis la crise de 2008, on peut donc dire qu’elles ont vocation à amortir les effets de la crise sur les choix de consommation des ménages et donc à stabiliser la conjoncture économique. La baisse du taux directeur est directement liée au rôle de stabilisation économique. La banque centrale fait varier ce taux en fonction des fluctuations de la conjoncture.

...

Télécharger au format  txt (25.5 Kb)   pdf (177 Kb)   docx (25.2 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com