LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comment Ponge donne t il vie a la bougie ? En quoi ce texte est il un exemple d’alchimie poétique ?

Commentaire de texte : Comment Ponge donne t il vie a la bougie ? En quoi ce texte est il un exemple d’alchimie poétique ?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  24 Juin 2017  •  Commentaire de texte  •  655 Mots (3 Pages)  •  547 Vues

Page 1 sur 3

Problématiques possibles : Comment Ponge donne t il vie a la bougie ? En quoi ce texte est il un exemple d’alchimie poétique ?

I La bougie n’est pas un simple objet du quotidien

1.1 Elle appartient au monde végétal

On retrouve dans le début du poème une métaphore filée de la bougie et une plante

-L1 « plante singulière » hors norme

« la nuit » il s’agit a lors d’une plante nocturne. Hors ce sont les animaux qui vivent la nuit et non les plantes. C’est par conséquent une plante à rebours de la normal.

L’adverbe « parfois » montre que ce n’est pas quelque chose de régulier, il y a un coté inhabituel, inattendu.

« massifs d’ombre » L2 les massifs d’ombre évoquent des arbustes disposés ensemble . C’est comme su la plante cramait d’autres plantes. Les massifs désignent les meubles qui à l ‘époque de Ponge étaient fait en bois massif. Comme si les meubles revenaient tout à coup à l’époque où ils étaient des arbres. Les meubles sont transformés par les lueurs de la bougie qui fait resurgir des meubles le bois dont ils sont issus.

« sa feuille d’or » L3 Ponge évoque la flamme de la bougie qui tient « impassible » c’est à mettre en opposition avec le caractère éphémère et fragile de la flamme qui s’éteint d’un rien.

On associe la bougie à un organisme végétal. Puisque normalement un objet ne vieillit pas, ne meut pas, ne nait pas.

champ lexical de la plante « feuille » , « pédoncule » , « plante singulière »

massifs d’ombre arbustes disposés ensemble

« plantes singulière » elle est particulière, unique ce qui est renforcé par le groupe nominal « la nui » qui est entièrement contradictoire avec son fonctionnement (nécessité du soleil pour vivre) l’adverbe « parfois » accentue d’autant plus son caractère exceptionnel

« meublées » évoque les meubles, comme si ils redevenaient des arbres

La bougie, un organisme vivant

Bougie éphémère : vie /mort lumière/ténèbres

On assimile la bougie à un être vivant qui meurt de plusieurs façons.

L11 « puis s’incline sur son assiette et se noie dans son aliment » ce qui est un évènement tragique : elle meurt de vivre. La noyade pour la bougie est la mort la plus logique. Elle meurt parce que l’eau éteint le feu.

- « colonnette d’albâtre » l’albâtre qui est une roche minéral mais qui est également symbole de blancheur

- « feuille d’or » évoque la flamme qui est impassible, statique comme de la roche

- « lueurs «  lucioles qui sont des poissons qui vivent uniquement dans les hauts fonds


 

Diderot

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (37.9 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com