LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Accompagnement enfant en fin de vie

Fiche : Accompagnement enfant en fin de vie. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  17 Décembre 2018  •  Fiche  •  934 Mots (4 Pages)  •  447 Vues

Page 1 sur 4

Personnalisation du soin & le rôle du soignant dans cette personnalisation

Définition :

⦁ Le soin est un acte destiné à maintenir ou rétablir la santé et fait parti du rôle propre de l’infirmier. La personnalisation du soin c’est pouvoir adapter le soin et la prise en charge au patient. Celle-ci dépend de la personnalité, de la santé physique, de l’état de la maladie, de l’entourage, des attentes et des besoins du patient. Elle pose la question de ce qui importe vraiment au patient.

Introduction :

⦁ La mort d’un enfant est vécu la plupart du temps comme injuste : il représente la sagesse, la vie et l’innocence. Dans notre société la mort est peu abordée avec l’enfant, qui est écarté du deuil de façon à éviter la souffrance. C’est pour cette raison qu’il s’en fait sa propre représentation et qu’il peut parfois mieux l’appréhender que ses parents.

⦁ Lorsque la famille participe aux soins, lorsqu’elle est présente et fait confiance à l’équipe soignante, les objectifs de la démarche palliative sont atteints et l’enfant peut mourir sereinement.

⦁ La personnalisation du soin :

⦁ Pourquoi personnaliser le soin ?

⦁ Dans le processus de soin , en particulier chez les enfants , il est nécessaire d’adopter une approche au plus près du patient et de ses besoins. Il est important d’avoir en tête que chaque enfant et chaque famille est différente. La culture, l’histoire et la vision de la mort n’est pas la même pour tous. Cette prise en charge doit pouvoir se faire de manière « honnête » et avec une acceptation de la réalité.

⦁ La prise en charge pose d’abord la question de ce qui importe au patient. Les soins sont ciblés d’un côté en fonction de la pathologie et de l’autre en fonction de l’enfant, ses parents et de leurs questionnements et inquiétudes.

⦁ L’accompagnement suppose une attitude d’écoute, de présence, de relation d’aide, de respect, d’attention et de confiance. Etablir une communication fluide, orale ou non, est le premier pas dans la personnalisation du soin.

⦁ Comment Personnaliser le soin ?

⦁ L’individualisation du soin passe d’abord par l’observation des soignants (communication du soin) et le dialogue avec l’enfant et la famille pour connaître leurs souhaits et leurs attentes

⦁ Adapter l’éducation et la façon d’amener la maladie selon l’âge et la personnalité de l’enfant.

⦁ L’autonomie et la personnalisation du soin par les parents est importante. Les faire participer au soins tels que la toilette, les pansements leurs permet de retrouver leur place en tant que parents afin de rassurer l’enfant.

⦁ La place des associations est très importante car ils ne sont pas soignants est permettent à la famille et au patient d’avoir un soutient et un regard différent. Les activité qu’ils mettent en place sont diverses (exemples) et ajoutent de la gaité à l’univers hospitalier.

⦁ La personnalisation du soin passe également par la prise en charge de la douleur. Chaque enfant ne la ressent pas et ne l’exprime pas de la même manière (communication non verbale). Il est

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (45.7 Kb)   docx (571.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com