LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les déficits Des Finances Publiques

Mémoire : Les déficits Des Finances Publiques. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  17 Février 2013  •  427 Mots (2 Pages)  •  977 Vues

Page 1 sur 2

Depuis 2009, les déficits budgétaires des Etats européens ont explosé, outrepassant de loin le critère de convergence du pacte de stabilité et de croissance que doivent respecter les membres de la zone euro.

Par conséquent, la dette publique a fortement augmenté et dépasse elle aussi dans la plupart des Etats la limite de 60% du PIB définie dans ce même pacte

Tout d’abord nous allons parler de la règle d’or et de son inscription dans la constitution, ensuite nous allons aborder ses limites et enfin nous allons voir si le déficit à un impact sur la croissance.

I L’inscription de la règle d’or de l’équilibre budgétaire dans la Constitution

Pour commencer, en France comme dans bon nombre de pays le solde des comptes publique n’a cessé d’être déficitaire. D’après le graphique nous pouvons constater qu’en 2009 le déficit a atteins presque – 8% du PIB.

Ceci à pousser l’Etat à avoir recourt au marché financier pour emprunter ce qui les endetter, mais comme la dette est devenu énorme la France comme les autres Etats dans la même situation ont pris certaines mesures tel que la règle d’or pour établir un équilibre budgétaire, pour renforcer la crédibilité budgétaire et la souveraineté.

En effet cette mesure à était prise pour protéger les générations futurs et leur éviter le fardeau de l’énorme dette qu’on leur laissera.

Si certains pays ont choisi de l’inscrire dans la constitution, c’est qu’on cherche à lui donner une force pour s’obliger à la respecter.

II Les limites de la règle

La règle d’or présente en pratique certaines limites, les Etats ne respectent toujours pas celle ci, ils invoquent les circonstances conjoncturelles pour autoriser les relances Keynésiennes, chose qui augmente l’endettement.

On peut prendre l’exemple de l’Allemagne dont constitution de 1949 interdisait tout déficit structurel, ce qui n’a pas empêcher le budget d’être en déficit une quinzaine de fois depuis 1973.

III Le déficit et la croissance

Etre en déficit empêche non seulement de payer ses dettes mais aussi d’investir or nous savons que l’investissement est facteurs de croissance.

En effet en cas de financement par emprunt, les agents anticipent le surcroît d'impôt qui sera prélevé ultérieurement pour rembourser. En conséquence, ils épargnent le montant actualisé correspondant. Leur richesse globale comme leur consommation reste donc inchangée, ceci est une des hypothèses de la théorie de « l'équivalence ricardienne » provoqué par le déficit.

Pour finir il existe diverses mesures à apprendre pour établir un équilibre budgétaire ou que le solde devient excédentaire ce qui permettra l’investissement et donc la croissance du pays toute fois les mesures prise doivent être respecté pour être efficace.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (55.1 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com