LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le rugby de Samoa

Compte rendu : Le rugby de Samoa. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  5 Novembre 2019  •  Compte rendu  •  781 Mots (4 Pages)  •  56 Vues

Page 1 sur 4

Le rugby de Samoa : les techniques du corps entre fa'aSamoa et mondialisation du sport

Auteur

Julien Clément est né le 16 mai 1978. Il est docteur en anthropologie, diplômé de l'ENS-Ulm et de l'Université de Provence. Ses recherches portent sur l'expression des différences culturelles et sociales dans les gestes à travers l'exemple du sport, notamment le rugby. Il a collaboré avec l'équipe Enquêtes, Terrain et Théories du Centre Maurice Halbwachs (Paris) et avec le Centre de Recherche et de Documentation sur l'Océanie (Marseille). Il est actuellement adjoint au directeur du département de la Recherche et de l'Enseignement au Quai Branly. En parallèle, il évolue comme troisième ligne au sein du Paris olympique rugby club.

Plan du texte

Le texte que l’on travaille sépare en 2 parties, La politique de l’IRB et L’’aumāga, point aveugle de l’IRB

Dans la partie La politique de l’IRB, il faut savoir que l’IRB, International Rugby Board, est une organisation internationale non-gouvernement, fondée en 1886 par Bill Beaumont, son siège se situe à Dublin. Actuellement, il y a 130 membres dans l’IRB. L’IBR s’appuie sur une fédération qui est l’institution chargée d’organiser les compétitions locales et de faire respecter les règlements. Et puis, il joue un rôle comme l’interlocutrice principale de l’institution locale pour sa politique de développement. Depuis 1987, le Coupe du Monde de Rugby, un produit commercial et télévisé de l’IRB, pour s’inscrire dans la sphère des événements sportifs télévisuels sous l’influence de la commercialisation et de la professionnalisation sportive. D’après, la fédération de rugby de Samoa, Samoa Rugby Union (SRU), crée en 1957, pour l’instauration du Coupe du Monde, SRU s’adhère dans IRB en 1988. Quand même, l’équipe de Samoa doit respecter le règlement sans faire partie comme les autres équipes non-occidentaux. Pour développer le rugby et attirer plus d’attentions dans le monde, l’IBR mène une politique planétaire d’investissement depuis 1995. Le Samoa, qui ont des intérêts de sa Donc, l’IBR offre une politique de soutien à SRU sur l’infrastructure et la méthode d’entrainement, le plus important, c’est l’institutionnalisation de la SRU qui est sur un modèle occidental. Sur ce projet d’IBR, qui est financé avec le gouvernement samoan, mise en place une organisation permanente à Apia, la capitale du pays. Le Samoa développe sous l’aide de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie, pour mettre en œuvre un ensemble de formation et transmettre la conception du jeu. Par exemple, envoyer les formateurs régulièrement pour développer les arbitres, les joueurs et les entraineurs, et envoyer les Samoans en Australie, surtout la Nouvelle-Zélande.

La seconde partie, L’’aumāga, point aveugle de l’IRB, comme le match que l’on voie, les Samoans sont tout à fait différents sur le style de match, ils sont plus virulents que les autres, c’est une surprise pour les amateurs en Europe. En fait, le rugby en Samoa se développe dans un moyen particulier. Au contraire d’un style virulent, c’est un jeu à toucher, le match ne sont pas violent entre les jeunes hommes au Samoa, les enfants jouent à côté des adultes, c’est une continuité de garçons aux adultes.  Il y a deux types de club au Samoa, l’association d’ancien élèves de quelqu’un, c’est comme un club occidental, un club-hause à la propriété. Un autre est l’association inscrit dans les villages. Les villages en Samoa sont organisés comme une Constitution d’un État indépendant, le club est aussi comme un village. Il y a des personnes non-chefs(fono) qui regroupent pour servir l’équipe par la force physique, ils organisent aussi des rituels et des cérémonies. Il y a aussi les taule’as qui sont pour la mission d’études pour développer l’équipe de rugby. Donc les hommes non-chefs dans une organisation fa’asamoa jouent un rôle de la force sociale. Le club porte le nom de village, c’est pourquoi ils ne doivent rien faire qui dégrade le nom du village, le rugby est une occasion qui offre aux jeunes hommes. En même temps, c’est la relation entre le club et le village, le club, financé par le conseil de chef, est organisé directement par les villageois, ils sont naturellement les supporteurs. Ensuite, le résultat de club est la réputation du village. Enfin, parce qu’il y a peu de terre pour la plantation, les jeunes hommes n’ont pas de travail, donc le rugby est une occasion pour eux.

...

Télécharger au format  txt (5.1 Kb)   pdf (91.9 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com