LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Démarche de soins

Étude de cas : Démarche de soins. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  18 Janvier 2018  •  Étude de cas  •  1 460 Mots (6 Pages)  •  146 Vues

Page 1 sur 6

DEMARCHE DE SOINS

Depuis le 6 Novembre 2017 , j'effectue un premier stage de 4 semaines au sein du

Centre Hospitalier de Bagnères de Bigorre au Pôle Médecine Physique et de Réadaptation

dans le service du Docteur Lareynie, situé au 2eme étage (MPR2)

PRESENTATION DE LA STRUCTURE

Le Centre Hospitalier de Bagnères de Bigorre comprend deux établissements :

Le Centre Hospitalier, 15 rue Gambetta, qui dispose de 266 lits et places répartit dans

les différents services :

25 lits de Court Séjour( médecine générale)

20 lits de SSR Moyen Séjour

167 lits de Rééducation et Réadaptation Fonctionnelle et

54 lits en hospitalisation de jour

Le Site Castelmouly, Route de Toulouse lui dispose de 178 lits et places répartit dans

les différents services :

36 lits de Soins de Longue Durée

128 lits de Maison de Retraite

14 places d'accueil de jour (maladie d'Alzheimer)

Le Pôle Médecine physique et de Réadaptation exerce dans l'objectif d’assurer une rééducation et/ou une réhabilitation fonctionnelle adaptée, en fonction du niveau de dépendance afin que les patients puissent à nouveau avoir une vie sociale, professionnelle, familiale et de loisirs.

Le Pôle dispose du Plateau Technique de Rééducation adaptée et performant offrant différentes approches de rééducation physiques, fonctionnelles, cognitives et sensorielles.

Le service comprend 40 lits dont 24 lits chambres individuelles, 8 chambres doubles, décomposé

en 2 secteurs sur l'étage : Sud et Nord.

Dans ce service, les patients accueillis sont des adultes, quelquefois des mineurs.

Les pathologies de ce service sont des orthopédies, des traumatologies du membre supérieur et/ou inférieur, des SEP, des maladies neurologiques et polytraumatisés.

La prise en charge des patients est assurée par :

Une équipe pluridisciplinaire médicale assuré par 2 médecins et une équipe paramédicale

composée d'une cadre de santé Infirmier, de 6 infirmiers, 2 ergothérapeutes, 1 orthophoniste,

3 kinésithérapeutes, 1 diététicienne, une assistante sociale, 11 aides soignants et 3 agents de

service hospitaliers.

L'ensemble de l'équipe du service travaille en collaboration avec les masseurs kinésithérapeutes,   les ergothérapeutes, les neuropsychologues, les orthophonistes, la diététicienne, les techniciens d'appareillages, l'assistante sociale et la psychologue.

IDENTITE DU PATIENT/ MOTIF D' ENTREE

Mme A, 88 ans est entrée dans le service le 17/10/2017 suite à une opération :

Prothèse Totale du Genou gauche (PTG gche), effectué le 10/10/2017. Ormeau Tarbes

Mme A est à la retraite, ancienne couturière et mère au foyer, veuve depuis 1 an ½.

Elle bénéficie de régime général de l'assurance maladie et d'une mutuelle.

Elle a 3 enfants qui habitent la région et dont sa fille est sa personne de confiance.

Mme A est propriétaire d'une maison avec 1 étage mais vit au rez-de-chaussée où a été installé

une barre d'appui dans la douche ainsi que dans les toilettes.

De nationalité française catholique et pratiquante.

Mme A perçoit l'Aide pour Personne Âgées  et a une aide à domicile avec Pyrène Plus ainsi qu'une téléalarme Filien.

PRESENTATION DU PATIENT

Mme A pèse 78 kg a des cheveux courts blancs et ondulés

Elle porte des lunettes de vue et des prothèses dentaires haut et bas.

Mme A est une personne agréables et joviale qui n'aime pas déranger.

Elle est très entourée par ses enfants, petits enfants et arrière petits enfants, qui viennent la voir ou l'appellent et l'aident dans ses besoins (courses....)

Mme A était présidente d'une association « le club des abeilles » qui faisait du tricot, de la couture, du canevas et qui vendait leurs création au profit du Téléthon.

Elle a été marié pendant 63 ans.

Elle conduisait, faisait du vélo, allait prendre le café et  se balader avec ses voisines.

Mme A, suite au décès de son mari et à ses opérations, a perdu de son autonomie.

Ses enfants, pour sa sécurité, lui ont aménagé un  rez-de-chaussée sécuritaire , avec  en plus la mise en place d'une aide ménagère 3 fois 2h par semaine et d'une téléalarme.

Mme A est actuellement en chambre double coté porte avec un rideau de séparation et un partage

 de l’espace salle de bains.

Elle a un régime normal, mange à la salle à manger midi et soir.  

Elle porte des chaussettes de contentions la journée,sur le conseil de son angiologue, et met des protections anatomiques jour et nuit pour son confort.

Mme A se déplace avec un rollator pour les petits trajets et utilise un fauteuil roulant pour les trajets plus longs.

Elle tricote de la layette pour bébés prématurés, fait de jeux de grilles de mots et participe aux animations proposé par l'établissement.

Elle a besoin d'une aide partielle, selon son degré de fatigue et de douleur, pour la toilette du dos, les fesses, difficulté à atteindre les fesses (Prothèse Inversée Épaule drte)

demi jambes et pieds, ainsi qu à l'habillage pour mettre le tricot de corps, le pull, les chaussettes ou bas de contentions, le pantalon  et les chaussures.

Mme A gère son traitement seule avec son pilulier journalier donné par les infirmières. Sa tension est stabilisé

Son genou gauche est douloureux ( EVA à 4), sa hanche gauche à 4 (descellement de la queue de la prothèse) ainsi que sa cheville à 6.

...

Télécharger au format  txt (9.9 Kb)   pdf (89.2 Kb)   docx (15.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com