LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les années 60 : les traitements par lot.

Cours : Les années 60 : les traitements par lot.. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  8 Octobre 2014  •  Cours  •  376 Mots (2 Pages)  •  473 Vues

Page 1 sur 2

Les années 60 :

les traitements par lot.

• C’est l’époque d’une informatique de spécialistes.

• La saisie des données se déroule directement sur l’ordinateur central, loin de leur source de production.

• la saisie se fait par l’intermédiaire de cartes perforées dans le cadre d’ateliers de saisie, plus proche de la source de saisie.

• L’ordinateur est le seul lieu de traitement et de stockage de l’information.

Les années 70 :

les traitements transactionnels.

• Les traitements transactionnels sont possibles grâce à l’apparition de terminaux passifs.

• La saisie se fait directement sur le lieu de production de l’information (bureau du comptable, guichet d’une agence).

• De nombreux utilisateurs peuvent accéder et modifier simultanément aux données de l’entreprise, c’est l’avènement de la technique du temps partagé.

• L’ordinateur central reste le seul lieu de traitement et de stockage de l’information.

Les années 80-85 : l’apparition de la micro-informatique.

• L’apparition de la micro-informatique engendre un fort bouleversement.

• Sur le micro-ordinateur :

– La saisie des données et leur traitement se fait directement sur le bureau de l’utilisateur.

– L’interface homme-machine est de plus en plus conviviale, instantanément avec l’apparition du mode graphique, qui rend plus facile l’utilisation de l’ordinateur.

• Mais deux informatiques coexistent, une informatique centrale et une locale:

– Or il est fréquent que les données du système central soient ressaisies sur le micro-ordinateur pour effectuer des traitements locaux tel que des statistiques. Ceci entraîne donc une fois multiplication des saisies et des risques d’incohérence.

Les années 90- ?? : l’apparition du concept de client-serveur.

• L’apparition du concept client-serveur est due à la conciliation des avantages de l’informatique centralisée et de l’informatique individuelle.

• Les avantages de l’informatique centralisée :

– Convivialité et la facilité d’utilisation.

– Décentralisation des capacités de traitement.

• A. Est appelé client-serveur ...

Définition

• Le modèle client-serveur est un mode de fonctionnement théorique basé sur la séparation des rôles. Il décrit le mode de fonctionnement des applications.

– un modèle de fonctionnement logiciel dans lequel plusieurs programmes autonomes communiquent entre eux par échange de messages.

• B. Est conforme au modèle client-serveur

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (60.8 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com