LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique: Le Refus De Soins

Dissertations Gratuits : Analyse De Pratique: Le Refus De Soins. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  9 Février 2013  •  1 835 Mots (8 Pages)  •  30 716 Vues

Page 1 sur 8

Introduction

J’effectue mon stage dans une maison de retraite privée. C’est un EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) comportant 74 lits. Cette résidence est située dans le centre ville de BRUNOY, dans le département de l’Essonne (91).

Cette résidence accueille des personnes âgées dépendantes et semi-dépendantes dans un environnement familial de grand confort.

Les résidents accueillis peuvent être :

- Autonomes

- Semi valides

- Dépendants

- Désorientés

- Ayant une détérioration intellectuelle

- Atteins de la maladie d’Alzheimer

- Atteins de la maladie de Parkinson

J’ai choisi d’analyser un refus de soins de la part d’un résident. Il s’agit d’un refus d’une toilette au lavabo.

Dans un premier temps, je décrirai le résident choisi pour l’analyse de la situation, ainsi que la situation en elle-même. Dans un second temps, j’analyserai cette situation.

Une proposition de synthèse sera présentée en fin de document.

I. Phase descriptive

1. Présentation de la personne

Mr P, 96 ans est arrivé à l’EHPAD de Brunoy le 21/01/2011 suite à une démence avec une stimulation nécessaire rendant son maintient à domicile difficile. Ce sont le médecin et sa famille qui ont fait la demande d’une prise en charge de Mr P à l’EHPAD de Brunoy.

Il est marié et a 2 enfants : une fille et un garçon. Il mesure 1m75 et pèse 68 Kg. Il se déplace en déambulateur ou en fauteuil roulant lorsqu’il est trop fatigué.

Mr P est porteur d’une prothèse totale de la hanche gauche.

2. Présentation de la situation

J’ai choisi de vous présenter l’analyse du refus d’une toilette au lavabo de Mr P.

Le but recherché de cette situation est de parvenir à effectuer le soin en obtenant le consentement du résident. Pour obtenir son consentement, je dois installer une relation de communication avec Mr P.

3. Conditions de réalisation

Lors de cette situation, je dois prendre en compte le récit de Mr P. Tant que je n’aurais pas obtenu son consentement, je ne pourrais pas effectuer sa toilette au lavabo.

Si Mr P reste constamment dans le refus, je fais appel à l’infirmier ou l’infirmière pour transmettre le refus et se charger de la négociation.

Lors de la relation de communication avec le résident, je dois être attentive et à l’écoute. Cela peut permettre à Mr P de se sentir en confiance et d’exprimer toutes ses pensées. La relation de confiance entre Mr P et moi peut alors mener à son consentement pour la réalisation de sa toilette au lavabo.

Pour installer cette relation de confiance, je dois adopter une attitude rassurante et non « dominante ». Par exemple, lors de la discussion avec Mr P, je m’assieds de façon à être à sa hauteur ou plus bas que lui. Si je reste debout face à lui, cela pourrait être perçu comme une domination du soignant envers le résident, et ne faciliterait ni l’échange verbal, ni l’installation d’une relation de confiance. Mr P doit se sentir en sécurité et près d’un soignant auquel il peut se confier.

4. Organisation de la situation

La toilette au lavabo de Mr P doit être effectuée par l’aide soignant avec qui je collabore.

Je fini d’habiller une résidente dont j’ai fais la toilette lorsque l’aide soignant m’interpelle, il est 9h30. Il me demande d’essayer de convaincre Mr P pour lui faire sa toilette au lavabo, car il n’y parvient pas. Mr P n’est pas d’humeur et refuse catégoriquement le soin. L’aide soignant reste à coté de la chambre pour m’attendre. Je frappe à la porte de Mr P qui m’autorise à entrer. Je le salut chaleureusement et lui demande ce qui ne va pas. Mr P est assis sur une chaise face au pied de son lit, penché sur ses genoux. Mr P me dit qu’il ne va pas bien, il ne veut pas faire sa toilette.

Je commence alors par une négociation en lui disant que son médecin vient le voir dans une heure et qu’il serait mieux pour lui de faire sa toilette avant l’arrivée du médecin. Mr P reste dans le refus, il me parle de la mort : « c’est la mort qui viens me chercher, j’ai déjà creusé mon trou, il m’attend ! ». Face à ce discours, je m’accroupie face à lui pour faciliter l’échange verbal.

J’essaie de ramener Mr P à la réalité en lui expliquant qu’il n’est pas temps pour lui de mourir, puis je le laisse dire tout ce dont il pense pour comprendre la raison de son refus.

Après une discussion d’environ 15 minutes, je ne parviens toujours pas à obtenir son consentement. Mr P refuse de faire sa toilette au lavabo. Il me dit qu’il est conscient de ce qu’il fait, qu’il est désolé de raconter des bêtises à une jeune fille comme moi, mais il ne veut pas qu’on lui fasse sa toilette.

Je rejoins l’aide soignant et lui explique que Mr P ne veut pas entendre parler de sa toilette, il refuse et il est difficile de le convaincre.

L’aide soignant prend alors la décision d’appeler l’infirmière pour lui expliquer la situation et pour qu’elle tente la négociation à son tour.

L’infirmière vient voir Mr P. Elle lui dit qu’elle va lui faire sa toilette au lavabo car son médecin va bientôt arriver et qu’elle ne laissera pas en pyjama et sans avoir fait sa toilette.

Malgré le refus de Mr P, l’infirmière l’accompagne dans la salle de bain. Mr P se laisse faire et ne montre plus de signes de refus, il ne la rejette pas, ne dit rien.

L’infirmière a donc procédé à la réalisation de la toilette au lavabo de Mr P puis l’a habillé et installé devant la télé en attendant le médecin.

5. Informations nécessaires

...

Télécharger au format  txt (11.5 Kb)   pdf (126.7 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com