LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

SVT DEV 6

TD : SVT DEV 6. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  31 Janvier 2020  •  TD  •  1 074 Mots (5 Pages)  •  33 Vues

Page 1 sur 5

PARTIE 1 :

Introduction :

Les hydrocarbures appartiennent à une famille de molécule chimique d’origine organique. Après maturation, il donne lieu à du pétrole et du gaz. Ceux-ci naissent dans les profondeurs de la Terre, leur genèse s’installe sur des dizaines de millions d’années, et se réalise seulement dans des conditions physiques, chimiques et géologiques bien précises.

Quelles sont les conditions géologiques pour qu’un gisement pétrolifère se forme ?

Nous verrons en premier lieu le processus tectonique, avant de nous intéresser à la formation d’un gisement.

I- Processus tectonique

A) Bassinsédimentaire

Un bassin sédimentaire est une dépression de la croûte continentale ou océanique comblée par de grandes épaisseurs de sédiments. Cette accumulation forme une matière propice à un enfoncement rapide et profond de kérogène, molécule organique à l’origine des hydrocarbures. L’enfouissement profond permet une maturation efficace. Ce phénomène est retrouvé, sur Terre, où le sol sur lequel repose ces sédiments s’affaisse peu à peu. On le nomme phénomène de subsidence. De plus, les hydrocarbures se forment par une lente fossilisation de matière organique. Ces hydrocarbures se forment grâce à une faible teneur en oxygène, et un taux élevé de sédimentation. Les deux conditions sont réunies dans les bassins sédimentaires, cependant, un bassin sédimentaire n’engendre pas forcément une production d’hydrocarbure. Nous trouvons ces bassins dans une déchirure d’un continent, à l’origine d’une marge passive.

B) Marge passive

Les marges passives sont des limites océan-continent qui ne présentent pas d’activités tectoniques comme le volcanisme, à l’inverse des marges actives. Elles sont de simples transitions. Des études des profils sismiques de réflexion ont démontré l’existence de failles normales, témoignant de contraintes extensives. Elles résultent d’une rupture d’un volume de roche, et entrainent le déplacement des deux blocs. L’un deux se retrouve recouvert de sédiments. La structure des marges passives favorise l’accumulation et la conservation des sédiments. C’est pourquoi les bassins sédimentaires se trouvent dans des marges passives.

II- Formation d’un gisement

A) Lesconditions

Pour une forte sédimentation, des conditions particulières doivent être réunies. D’abord, il faut de grandes quantités de matière organique qui fait la base de la transformation vers l’hydrocarbure. Ensuite, comme cité précédemment, un enfouissement profond de la matière organique dans le bassin sédimentaire permet une maturation efficace pour produire des hydrocarbures. En effet, plus la matière est profonde, moins il y a d’oxygène et plus de dioxygène. Enfin, un fort taux de sédimentation qui accélère le temps d’enfoncement de la matière organique et diminue le temps passé en contact avec de l’oxygène. Maintenant que toutes les conditions sont réunies, il faut pouvoir récupérer ces hydrocarbures formés. On parle de piège à hydrocarbure, où ceux-ci migrent et se transforment.

B) La transformation

Une roche sédimentaire fait d’un mélange entre la matière organique et les minéraux va s’enfoncer rapidement et ainsi produire ce que nous appelons la roche mère. La roche mère peut être le lieu de formation des hydrocarbures. Puis, nous avons la roche réservoir qui est essentiellement composée de sables qui proviennent de la dégradation des granites continentaux. Et enfin, la roche couverture est souvent des argiles. Ces couches successives forment des plis que l’on nomme des pièges à hydrocarbure.

Dans un premier temps, la roche matière organique restante de la roche mère va se transformer en kérogène, puis en hydrocarbure. Dans un deuxième temps, les hydrocarbures vont passer de la roche mère à la roche réservoir : c’est la migration primaire. Ici, ils se transforment

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (40 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com