LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Monde vivant cours 1

Cours : Monde vivant cours 1. Recherche parmi 296 000+ dissertations

Par   •  2 Novembre 2022  •  Cours  •  4 376 Mots (18 Pages)  •  163 Vues

Page 1 sur 18

Monde vivant.

CHAPITRE 1 : LES GRANDS BIOMES.

INTRODUCTION :

On peut considérer qu’au niveau de la planète on a la pédosphère qui va correspondre aux êtres vivants avec la lithosphère, l’hydrosphère (où on va trouver la vie) et l’atmosphère.

La masse de la biosphère est minime comparée à celle des autres compartiments c’est 1/300ème de la masse de l’atmosphère et 1/70 000ème de la masse de l’hydrosphère.

La teneur d’oxygène a augmenté au fur du temps.

  • Il y a l’apparition des cyanobactéries (procaryotes) qui va rejeter de l’oxygène lors de sa photosynthèse il y a une oxydation, ainsi beaucoup d’oxygène sort des océans.
  • Ensuite il y a l’apparition des eucaryotes (avec noyau).
  • Apparition des organismes pluricellulaires ceux sont des cellules qui vont combien ensemble pour former un organisme qui va travailler tous ensemble.
  • Apparition des animaux et squelette externe (arthropodes)
  • Apparition des vertébrés qui ont un squelette interne  Cela se suit de la formation de la couche d’ozone qui va permettre le développement des êtres vivants
  • Apparition des plantes terrestres
  • Apparition des animaux terrestres
  • Apparition des mammifères
  • Apparition des plantes à fleurs [pic 1]

  • Les flux de matière et d’énergie dans la biosphère et les écosystèmes.

[pic 2]

Les autotrophes sont les plantes photosynthétique qui vont utiliser le soleil pour se développer rapidement. Ces plantes photosynthétiques vont nourrir les consommateurs primaire (herbivore) ou secondaire (carnivore) aussi appelé consommateurs hétérotrophes.

Tous ces êtres vivants vont être détruits par les décomposeurs (hétérotrophes) et cela va être utilisé par les plantes pour la photosynthèse. C’est donc une boucle.

On peut répartir les écosystèmes selon leur production primaire et la disponibilité des aliments.

Productivité des écosystèmes marins :[pic 3]

  • Peu nutriments disponibles  et faible prod primaire : écosystème pélagique (colonne d’eau de la mer)
  • Peu nutriments disponible et forte prod primaire : écosystème à Posidonia oceanica et récif corallien
  • Beaucoup nutriments disponibles et faible prod primaire : écosystème pélagique antartique
  • Beaucoup nutriments disponibles et forte prod primaire : Ecosystème pélagique des upwellings (zone de remonter d’eau profonde car il y a des vents forts parallèle à la côte et cela va faire remonter les courants forts et donc remonter tous les nutriments)

Productivité des écosytèmes continentaux [pic 4]

  • Peu nutriments disponibles et faible prod primaire : tous les systèmes continentaux naturels
  • Peu nutriments disponibles forte prod primaire : plantes à mycorhizes ou à rhizobium (font travailler d’autre organismes pour les enrichir en nutriments car elles ne sont pas capable de le faire elle-même c’est ce qu’on appelle symbiose)
  • Beaucoup nutriments disponibles et forte prod primaire : agrosystèmes (les cultures. On appauvrit le sol donc on donne des engrais afin de renourir les sols et qu’ils produisent des nutriments)

La productivité des écosystèmes continentaux dépend surtout de la température et des précipitations (climat)

  • Système en bande climatique

Les grands écosystèmes terrestres se superposent avec des bandes climatiques. Les bandes climatiques avec les différents climats sont dues à leur exposition par la liaison des planètes et à l’exposition au soleil ; mais surtout dû au grand mouvement d’air sur la planète. Cette circulation de grandes masses d’air est uniquement due à l’ensoleillement. Sue la planète on va voir plusieurs mouvements de convection qui va faire qu’à certains endroits indépendamment de l’ensoleillement, on va avoir de l’air chaud qui va remonter qui est de l’air humide et qui une fois en altitude va se condenser et va retomber sur la terre. A d’autres niveaux l’air fini par se refroidir s’assécher et replonge vers la terre : c’est un mouvement de convection inverse. Cela va former les déserts.  

[pic 5]

On va avoir des bandes végétatives qui vont se superposer aux bandes climatiques.

Les écotones sont la transition entre 2 zones ici entre 2 bandes climatiques. Ce sont des zones très riches car elles combinent des espèces des 2 bords.

En milieu marin on utilise peu le terme de biomes on utilise le terme de « règne » pour désigner des grands domaines définis.

Les forêts

 On trouve des forêts partout sauf dans des climats extrêmes. Nous allons nous en servir pour illustrer les différents biomes.

  1. LES BIOMES EQUATORIAUX, TROPICAUX ET SUB-TROPICAUX.

Leur point commun est une forte humidité (il pleut tout les jours), la chaleur est en permanence entre 25-30°C. Elles n’ont par ailleurs pas les mêmes exigences. Les forêts tropicales ne sont pas du même type partout. Cela est dû au fait qu’elles ne se trouvent pas sur le même continent dont leur « environnement « n’est pas le même. Leur structure et leur fonctionnement dépendent notamment de la présence ou non d’une alternance de périodes sèches et humides.

Si on a une température chaude tout au long de l’année + des pluies quasiment quotidiennes. Il y a toujours des feuilles sur les arbres (ils en perdent mais peu comme nos cheveux)

...

Télécharger au format  txt (26.1 Kb)   pdf (1.3 Mb)   docx (1.1 Mb)  
Voir 17 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com