LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Management Entreprise

Mémoires Gratuits : Management Entreprise. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  11 Février 2013  •  603 Mots (3 Pages)  •  630 Vues

Page 1 sur 3

Chapitre 4 : Les restructurations

A- Restructuration

1) Réorganisation ( reengineering)

Elle correspond au remaniement de l’organisation d’une entreprise pour lui donner une nouvelle configuration, il ne s’agit pas forcément de supprimer des services et des effectifs salariés. Il peut s’agir aussi de diminuer la taille de l’entreprise ou alors d’intégrer le travail en réseau

2) Downsizing (externalisation)

Il s’agit de réduire la taille de l’entreprise et ainsi cela s’accompagne de réduction des effectifs.

Externalisation : appel à un prestataire extérieur

Délocalisation : fermeture d’un service, d’un établissement pour en ouvrir un ailleurs

3) Supply chain (entreprises réseaux)

Il s’agit de s’appuyer sur des compétences partagées de plusieurs entreprises au service d’un seul client. Il s’agit donc d’un partenariat étroit entre entreprise, ce qui implique un management transversal. Il y a donc un travail collaboratif entre les salariés de plusieurs entreprises.

Les restructurations impliquent des modifications, des habitudes de travail et des compétences.

B- Les résistances au changement (Crozier) et le lean management.

1) Les résistances au changement

Michel Crozier a travaillé sur le comportement des hommes au travail. Il a observé la résistance au changement. Selon Crozier :

-Constat : la résistance au changement est d’abord un problème de motivation, également, les gens acceptent mieux le changement quand ils participent à la conception de celui-ci.

-Causes : un individu peut résister car il ne connait pas la situation. De préférence, les individus sont attachés aux situations stables, aux routines. Il peut s’agir aussi d’une crainte de ne pas pouvoir s’y adapter.

-Actions à mettre en œuvre : . communiquer le plus tôt possible et Légitimer le besoin de changement

. Présenter les effets positifs attendus

. susciter le dialogue pour évaluer les sources de résistance

.mettre en place un processus de retours d’expérience cela permet d’adopter des mesures correctives).

-le lean management : cela vise l’optimisation de la performance (productivité, qualité). On cherche l’amélioration continue par l’élimination des gaspillages. Le lean est originaire du Japon, et plus précisément du TPS (toyota production system). Chaque employé est incité à réfléchir et à proposer des améliorations ->réunion de service ponctuel.

Cela doit se dérouler sur le terrain car seule l’expérience directe permet un diagnostic et les décisions sont prises en collectif. Il repose beaucoup sur un facteur humain. Il suggère de la part du personnel un certain état d’esprit.

La

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (59 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com