LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Finances Publiques Dans Le Monde Arabe

Fiche de lecture : Les Finances Publiques Dans Le Monde Arabe. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  1 Mars 2014  •  Fiche de lecture  •  627 Mots (3 Pages)  •  436 Vues

Page 1 sur 3

Plus de 150 représentants des pouvoirs publics, des institutions supérieures de contrôle des comptes publics, des organisations de la société civile et des médias, venant de toute la région, y ont examiné de nombreuses questions transversales, dans l’objectif d’instaurer des systèmes plus efficaces et plus transparents pour la gestion des finances publiques.

Il s’agissait non seulement de débattre mais, comme l’indique le nom de l’initiative, de « mettre en relation des voix et des opinions ». Un message clair et retentissant s’est dégagé de ces discussions : une plus grande transparence dans la gestion budgétaire n’est pas qu’une attente de la population, c’est également un impératif pour améliorer le fonctionnement des États.

Pourquoi la transparence dans les finances publiques importe-t-elle ?

Conjuguées à la nécessité croissante de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité alors même que l’activité économique mondiale est en berne, les transformations politiques et économiques vécues récemment par divers pays de la région MENA exercent une importante pression sur les gouvernements dans le monde arabe. L’une des priorités de ces pays est de procurer des dividendes économiques à leurs habitants.

Cependant, outre l’amélioration des opportunités économiques, la population arabe appelle à une transparence accrue et aspire à participer activement au processus de décision. Dans les mouvements de contestation apparus dans toute la région, l’un des principaux griefs portait sur la corruption et le détournement des fonds publics ; les manifestants exigeaient des futurs gouvernants qu’ils assurent un partage équitable des fruits de la prospérité.

Il ressort de plusieurs exemples à travers le monde que la transparence budgétaire peut à la fois favoriser l’inclusion et accroître l’efficacité des programmes de l’État. De surcroît, elle peut aider ce dernier à optimiser l’utilisation de fonds publics peu abondants, afin de maximiser les résultats du développement et de produire des effets positifs tangibles pour les citoyens.

Dans ce contexte, les institutions supérieures de contrôle qui effectuent des audits externes des dépenses publiques, parallèlement aux agences de supervision, jouent un rôle essentiel en mettant au jour des irrégularités. Ces institutions sont fondamentales pour la gestion et la hiérarchisation de l’utilisation des fonds publics conformément aux bonnes pratiques de gouvernance.

La gestion budgétaire est vitale, mais la communication des données financières de l’État, qui sont souvent publiées sur les portails d’e-gouvernement, l’est tout autant. Dans la région MENA, l’information sur l’allocation des fonds publics a longtemps été un sujet tabou. Mais cela est en train de changer. En effet, la population réclame de plus en plus de transparence et de comptes à l’État. Elle doit désormais être considérée comme un acteur crucial pour le contrôle, le suivi et l’évaluation de la politique publique.

Voici à ce propos une anecdote intéressante que Sowmya Kidambi (International Budget Partnership) a relatée lors du forum.Mme Kidambi avait participé en Inde à une consultation publique organisée dans un village isolé.

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (67.1 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com