LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'intelligence économique, une capacité de compréhension collective des enjeux et des réalités de l'environnement économique

Mémoire : L'intelligence économique, une capacité de compréhension collective des enjeux et des réalités de l'environnement économique. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  1 Février 2014  •  1 559 Mots (7 Pages)  •  1 300 Vues

Page 1 sur 7

INTRODUCTION

À la fois politique, stratégie nationale et démarche d'entreprise, l'intelligence économique constitue une capacité de compréhension collective des enjeux et des réalités de l'environnement économique, culturel, social et politique. C’est un processus d'aide à la décision, de pilotage des stratégies et de démarches d'influence. Les dispositifs et les pratiques mis en place en matière d'intelligence économique différent les unes des autres d’un pays à un autre. L’un des points de convergence spécifique et stratégique au développement de ces dispositifs nationaux est la culture propre aux nations car elle fonde les comportements en matière de pratique d’intelligence économique.

Dans le contexte actuel qui est celui de la mondialisation et la concurrence acharnée, la performance des dispositifs et des systèmes étrangers s'impose être un modèle et un exemple à suivre en matière d’intelligence économique pour les pays les moins outillés. Cette nécessité se traduit par une volonté des nations à œuvrer à l’amélioration de leurs dispositifs d’intelligence économique.

Dès lors, une question importante s’impose : quelles sont les spécificités des dispositifs étrangers par rapport aux dispositifs intérieurs marocains?

Autrement dit, Quelles sont les performances des dispositifs de certaines nations par rapport à d’autres?

Ces différentes questions feront l’objet de notre étude. Nous présenterons dans un premier temps, les dispositifs nationaux d’intelligences économiques étrangers, les performances des unes par rapport aux autres dans un second temps et en dernier lieu, les dispositifs et les performances marocains.

Axe 1: Dispositifs d’Intelligence Economique à l’étranger

I. Grande-Bretagne

Les Anglais possèdent un savoir-faire historique en matière d'intelligence économique (fonctionnement en réseau, intérêt national partagé, technique de guerre économique...), ce qui leur a permis de se doter d'une culture offensive du renseignement économique largement diffusée dans les grands groupes. Un regard sur le dispositif d'appui à la stratégie nationale permet de distinguer deux cercles de connivences : à savoir la haute administration et les milieux d’affaires de la city et un second système sophistiqué d'appui à l'innovation et à l'export en réseaux, crées par l’Etat au début des 1995, pour venir en appui aux entreprises exportatrices: les business links.

1) haute administration et les milieux d’affaires de la city

service de Marketing et d’Intelligence

- Les Business Links sont véritables réseaux territoriaux d'appui et de diffusion de pratiques, d'informations utiles aux entreprises. Cette organisation de quarante-cinq points locaux dispose d'un site gouvernemental et permet aux entreprises de comparer leurs pratiques avec celles des autres Etats et de trouver des conseils. L’on y trouve également Plusieurs fiches méthodologiques, illustrées par des témoignages de dirigeants de PME, indiquent des techniques de management offensif de la concurrence: «à propos de mon concurrent, comment pense-t-il ? Quelles sont ses forces, ses faiblesses? Comment s'informer sur lui? Où peut-il être attaqué? Où le risque d'attaquer est-il le plus grand? »

-Ils complètent le système d’Etat composé principalement du British Trade International qui regroupe des agents et moyens du foreign office et du département of Trade Industry et du Joint Intelligence Committe, qui sous l’autorité du premier ministre britannique définit la politique d’intelligence économique et de lobbying.

Cabinets privés de business Intelligence

la Société Pera Innovation Ltd. Entreprise de conseils issus de l’association des grands manufacturiers britanniques crée en 1949, pour la recherche la production engineering & research Association, financé par le gouvernement et le secteur privé des services de renseignements de haut niveau tels que le MI6 (homologue à la CIA) et le MI5 5 ( service de sécurité homologue du FBI). Selon Alain Juillet, ces services consacreraient 60% de leur activité au renseignement économique.

Services de renseignement

Il s’agit du MI 5 et du MI6, ils furent créés tous deux en octobre 1909, lors de la fondation du Secret Intelligence Service, dont il est l’un des départements. L’un des objectifs essentiels assignés à ces institutions est la recherche perpétuelle de l’information. Il s’agit d’une usine à information au service de l’Etat, de la haute administration et des milieux d’affaires de la city.

Relations contractuelles avec les pays du commonwealth

L’histoire de ce département ministériel suit évidemment de très près l’évolution politique et constitutionnelle de l’empire britannique. Elle en est, en quelque sorte, la traduction sur le plan administratif. Le tournant de l’empire britannique se situe en 1947, lorsque le Royaume-Uni crée le Commonwealth Relations Office et reconnaît ensuite l’indépendance de l’Inde et du Pakistan. Désormais une administration sera prête à accueillir, l’un après l’autre, les États qui, hier encore sous tutelle britannique en Asie et en Afrique, s’émanciperont avec son accord.

Le C.R.O. est chargé des relations entre le Royaume-Uni et le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande. l’Union de l’Afrique du Sud, l’Inde, le Pakistan, Ceylan, le Ghana, la Fédération de Malaisie, la Fédération de Rhodésie et du Nyassaland, la colonie autonome de Rhodésie du Sud : il administre également les territoires du

...

Télécharger au format  txt (11 Kb)   pdf (131 Kb)   docx (12.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com