LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport de stage etude de statisfaction

Note de Recherches : Rapport de stage etude de statisfaction. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  19 Novembre 2012  •  1 353 Mots (6 Pages)  •  823 Vues

Page 1 sur 6

Crédit revolving : pour quel usage et quelle carte choisir

1

Lancées en 1998, les cartes revolving connaissent une seconde jeunesse aujourd’hui. Quatre banques les commercialisent.

Avantage : on ne paie pratiquement rien si on n’utilise pas la réserve d’argent.

Taux appliqués, montant des réserves, conditions d’utilisation..., regard sur l’offre du marché.

Crédit revolving : pour quel usage et quelle carte choisir

Depuis quelques semaines, plusieursbanques de la place ont lancé des campagnes concernant de nouvelles cartes, que chacune d'elles a baptisé différemment. «Relax», «Viva», «Mizane»... Vous avez certainement aperçu ou entendu ces noms en vous rendant à votre agence, en parcourant la presse, en regardant la télé ou en écoutant la radio. Cette offensive porte un nom : celui des cartes de crédit revolving qui fait son entrée au Maroc.

Un crédit à utiliser dans des cas bien précis

Quels avantages ces cartes donnent-elles ? Quel est leur principe de fonctionnement ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Existe-t-il des différences entre les offres des banques ? Tour d’horizon des offres disponibles.

La carte revolving est un moyen d'accès à une somme d'argent qu'un organisme bancaire met à votre disposition. Vous pouvez l'utiliser pour régler vos achats chez les commerçants dotés de TPE (terminaux de paiement électronique) ou tout simplement pour retirer de l'argent d'un GAB (guichet automatique bancaire). Cette somme d'argent est appelée également «réserve» et peut ne pas être utilisée immédiatement. En d'autres termes, c'est un crédit que vous contractez pour avoir un matelas financier à utiliser quand vous en aurez besoin. Certes ce produit est assimilé à un simple crédit à la consommation, mais son objet diffère de ce dernier. En effet, le crédit revolving est destiné à couvrir une dépense imprévue (frais d'hospitalisation, par exemple) ou de saisir une opportunité que vous ne voulez pas rater en attendant une rentrée future d'argent (promotion sur un produit, par exemple). Concrètement, le crédit revolving se substitue à la petite épargne que vous devriez normalement avoir pour faire face à ce genre de dépenses.

Le niveau de la réserve dépend des niveaux des revenus et de l’endettement

Pour cela, la banque met à votre disposition une réserve d'argent que vous pouvez utiliser à tout moment, en partie ou en totalité, et qui se reconstitue automatiquement après chaque remboursement que vous effectuez. Cette réserve a un niveau plancher et un niveau plafond qui diffèrent d'un organisme à l’autre. Pour la carte «Mizane», d'Attijariwafa bank, par exemple, le montant minimum du crédit est de 5 000 dirhams. La réserve peut atteindre jusqu’à 150 000 dirhams, le niveau le plus élevé du marché. La carte «Relax» de la Banque Populaire peut être octroyée pour une réserve minimale de 10 000 dirhams, et le montant maximum peut atteindre 100 000 dirhams. Chez la BMCI, pour la carte «Viva», le montant minimum de la réserve n'est pas déterminé, mais le maximum est de 50 000 dirhams. Enfin, la plus ancienne des cartes, Oxygène, de BMCE Bank, part d'un niveau plancher de 4 000 dirhams et va jusqu'à 40 000 dirhams.

Le remboursement est fonction du niveau de la réserve ou du montant utilisé

Mais, quel que soit le montant minimum ou maximum proposé par l'organisme, la réserve que ce dernier vous accordera tiendra compte du niveau de vos revenus et de celui de votre endettement. En effet, les banques de la place mettront à votre disposition une somme égale au maximum à quatre fois votre revenu net mensuel et ce, dans le cas où vous n’avez aucun autre crédit en cours. Si vous êtes dans ce dernier cas, des calculs seront faits pour déterminer votre capacité de remboursement et, de ce fait, fixer le niveau de la réserve qu'elles pourront vous octroyer. En général, la charge maximale de remboursement, incluant tous les crédits, ne doit pas dépasser 50% de vos revenus nets mensuels. Par ailleurs, si vous avez droit à 50 000 dirhams, par exemple, vous pouvez opter pour un montant inférieur si vous estimez que vos dépenses

...

Télécharger au format  txt (8.5 Kb)   pdf (99.9 Kb)   docx (11 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com