LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Origines Et Causes De La Crise Des Subprimes

Recherche de Documents : Origines Et Causes De La Crise Des Subprimes. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  16 Mars 2013  •  625 Mots (3 Pages)  •  1 031 Vues

Page 1 sur 3

Le monde connaît une crise financière sans précédant. Cette crise est liée aux

Subprimes qui sont des crédits immobiliers américains à risque élevé. Suite aux attentats du 11 septembre 2001, le gouvernement Américain a stimulé la baisse des taux pour relancer l'économie. Les banques américaines ont octroyé des prêts, sans se soucier des garanties, à des ménages pauvres pour qu’ils accèdent à la propriété de leur logement ou développent leur consommation de manière générale : c’était le marché à haut risque, dit « des Subprimes ».

Prêteurs comme emprunteurs pariaient sur la hausse des prix de l’immobilier qui semblait n’avoir pas de fin. Ainsi, les hypothèques prises par les banques leur garantissaient de pouvoir récupérer leur mise avec avantage et les ménages escomptaient un accroissement de leur richesse. Pari absurde car dans les années qui suivent, les banquiers ont pratiqué des taux plus élevés pour l’emprunteur ce qui a placé certaines familles dans l'incapacité de rembourser leurs dettes.

Comme l’offre était supérieure à la demande, les prix baissaient (voir chutaient). Les banques, ayant donc ces biens en vente, n'arrivaient pas à retrouver leur argent.

Et pourtant,l’insolvabilité de ces ménages avait suffit pour conduire l’économie américaine, et en générale l’économie mondiale, au bord de la récession. En effet, au moment de l’éclatement de ce qu’on a appelé « crise des subprimes », l’encours des crédits hypothécaires accordés aux ménages américains à faible revenu était de 34 milliards de dollars. C’était une goûte d’eau comparée à l’ampleur du marché financier américain d’une valeur d’environ 57 000 milliards de dollars. Plus que les secteurs des banques, assurances, bourses, cette crise touche l’économie réelle qui, déjà était malade avant que la crise n’intervienne.

La complexité de la crise actuelle provient d’un double processus : la titrisation et la

dérivation. La titrisation est une technique financière qui consiste à transformer des créances

ou d’autres actifs en titres négociables, permettant ainsi aux banques de transférer leurs

risques sur le marché. L’immense progrès qui a permis de créer des produits réalisés par les

structureurs et le besoin de gagner de l’argent de manière infinie étaient les principales origines de la titrisation. Plus vous structurez un produit, plus vous le décomposez et plus c’est sophistiqué. Cette sophistication entraîne un éloignement de la base et un rapprochement du virtuel. D’où la nature du risque est perdue. Autrement dit, le jeune homme au sommet de la pyramide ne sait pas que l’origine du risque d’une option c’est la créance hypothécaire.

L’idée étant de noyer le risque et c’est cette sophistication qui est génératrice de crise. Les banques ont pris les risques en octroyant des crédits à des ménages américains non solvables, et elles ont diffusé ces risques via la titrisation sur les marchés financiers : les banques avaient « titrisé » les hypothèques. Ces nouveaux titres financiers étaient introduits et mélangés avec d’autres dans les portefeuilles gérés par tous les

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (61.6 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com