LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Optimisation des irrégularités du crédit documentaire dans une entreprise industrielle: cas AES SONEL

Recherche de Documents : Optimisation des irrégularités du crédit documentaire dans une entreprise industrielle: cas AES SONEL. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  26 Septembre 2012  •  739 Mots (3 Pages)  •  720 Vues

Page 1 sur 3

THEME : OPTIMISATION DES IRREGULARITES DU CREDIT DOCUMENTAIRE DANS UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE : CAS AES SONEL

Introduction

Dans un environnement économique actuel fortement évolutif, complexe, et empois aux crises financières, à l’incertitude, à l’asymétrie, toute entreprise pour survivre doit pouvoir s’adapter à celui-ci, mais aussi prendre en compte les politiques et les prévisions des Etats. En effet pour qu’une entreprise s’assure une rentabilité durable et qu’elle jouera pleinement son rôle dans une économie, il faut que son orientation stratégique converge vers la vision ou la prévision économique de cet Etat. C’est ainsi que pour le cas précis du Cameroun dont la projection économique est celle d’un « Cameroun : pays émergent à l’horizon 2035» doit orienter la démarche stratégique de toute entreprise opérant de façon direct ou indirect dans cette économie afin de participer à l’atteinte de cet objectif et s’assurer une rentabilité certaine. Cependant, l’entreprise est certes une entité autonome mais qui, pour jouer pleinement son rôle et atteindre ces objectifs doit interagir avec d’autres partenaires. On aura donc en amont des fournisseurs locaux et /ou étranger qui offrent les inputs et en aval les clients consommateurs des outputs.ces deux partenaires conditionnent la survie de toute entreprise. Il faut noter que l’intervention des fournisseurs étrangers renvois au commerce international qui comporte un certains nombre de risque contre lesquelles il convient de se couvrir. C’est ainsi que dans le cadre de ses opérations à l’international l’entreprise choisira le mode de paiement qui garantit le mieux la sécurisation de la transaction et qui répond le mieux à ses exigences particulières. En effet l’exportateur cherchera une forme de paiement qui lui offrira le maximum de sécurité et de rapidité ; l’importateur quant à lui cherchera une forme de paiement qui lui permettra d’examiner le matériel avant de payer le prix convenu. Le moyen de paiement qui répond donc aux exigences des différents acteurs est le crédit documentaire (Credoc). AES-SONEL n’est pas rester en marge devant cette technique de paiement qui est toujours d’actualité dans le cadre de la sécurisation des transactions et la fidélisation des parties prenantes l’ors de ses achats de matériels a l’étranger en vue de la fourniture du potentiel énergétique indispensable à la réalisation de la vision d’un Cameroun pays émergent en 2035.

Les règles usances et uniforme (RUU) numéro 600 de la chambre de commerce internationale (CCI) définissent le crédit documentaire comme étant un engagement irrévocable émis par une banque appelée banque émettrice à la demande de son client donneur d’ordre de payer une somme d’argent convenue en faveur d’un bénéficiaire dument avisé par un intermédiaire financier contre remise des documents strictement conforme aux termes du crédit.

Cependant la procédure de mise en place du crédit documentaire est longue et couteuse, quelque fois elle ne se déroule pas sans incidents(irrégularités ou non conformités) de nature à entrainer des désagréments aussi bien pour l’exportateur(suspens du paiement) que pour l’importateur(coûts supplémentaires, multiples amendements).La problématique qui en découlé

...

Télécharger au format  txt (5.1 Kb)   pdf (71.7 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com