LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Marketing. La stratégie d'Yves Rochet et du Club des Créateurs de Beauté

Étude de cas : Marketing. La stratégie d'Yves Rochet et du Club des Créateurs de Beauté. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  7 Novembre 2012  •  Étude de cas  •  844 Mots (4 Pages)  •  516 Vues

Page 1 sur 4

Introduction

Depuis quelques années, la stratégie de l’entreprise est devenue primordiale pour sa

pérennité.

Pour réussir commercialement, une société doit prendre en compte la spécificité du marché

global sur lequel elle s’implante.

Les deux entreprises que nous allons étudier se sont positionnées sur l’un des marchés en

forte croissance actuellement : celui des cosmétiques.

La vente à distance se développant considérablement, YVES ROCHER et le CLUB DES

CREATEURS DE BEAUTE, ont profité de cette double opportunité pour se spécialiser dans

la vente de cosmétiques par correspondance.

Actuellement, ce sont deux acteurs essentiels du Marketing Direct. YVES ROCHER et le

CLUB DES CREATEURS DE BEAUTE ont ainsi un positionnement spécifique utilisant entre

autres les catalogues, les sites Internet et les e-mails marketing.

Nous allons étudier les stratégies de ces deux entreprises au Marketing Direct très

développé en effectuant une analyse comparative d’YVES ROCHER et du CLUB DES

CREATEURS DE BEAUTE.

Dans un premier temps, nous constaterons l’état du marché, présenterons les entreprises,

et étudierons les stratégies qu’elles appliquent.

Dans une seconde partie, nous analyserons les divers documents opérationnels en

abordant : les catalogues, les sites Internet et les e-mails marketing.

SECTION 1

PARTIE 1 : Le marché des cosmétiques

Présentation du marché des cosmétiques:

L’évolution du marché :

Le marché de la beauté est en pleine croissance. Selon la Fédération des Industries de la

Parfumerie (qui regroupe les fabricants de parfums, de cosmétiques, et de produits

d’hygiène beauté), le marché français de la beauté a réalisé en 2003 un record des ventes à

plus de 13,5 milliards d’euros. Les produits de parfumerie « made in France » sont

aujourd’hui présents dans 2002 pays.

En 1999, le marché mondial de la beauté, tous circuits de distribution confondus, s’élevait à

499 milliards de francs, soit 76 milliards d’euros.

marché mondial de la beauté par

catégories de produits en 1999

29%

19% 26%

13%

13%

produits

capillaires

soin peau et corps

maquillage

parfums

Toilette

Source : Centrale de Cas et de Médias Pédagogiques : cas n° G1063

Au niveau de la distribution, il y a une croissance de 7,4% du circuit de la vente directe

(vente par correspondance), et de 6,2% de la parapharmacie.

En 2000, la consommation annuelle de produits cosmétique et de toilette par habitant est

estimée à 162 euros par an. Ainsi, la demande a augmenté de 5%, et les prix de 2%.

En 2003, la consommation annuelle de produits cosmétique et de toilette par habitant est

estimée à 191 euros par an. Ainsi, la demande a augmenté de 5%, et les prix de 2%. On

assiste aussi à un véritable essor des produits masculins qui représentent 10,5% des parts

du marché français.

La vente de produits cosmétiques et de toilettes en Europe en 1998, en Millions de $ est la

suivante :

Vente de produits cosmétiques et de toilettes en

Europe en 1998, en euros

Allemagne

20%

France

Royaume Uni 19%

18%

Italie

13%

Espagne

6%

Reste de

l'Europe

24%

Allemagne

France

Royaume Uni

Italie

Espagne

Reste de l'Europe

Source : Euromonitor, 1999

La

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (86.7 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com