LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les impacts du Covid-19 sur l’économie

Étude de cas : Les impacts du Covid-19 sur l’économie. Recherche parmi 256 000+ dissertations

Par   •  6 Avril 2020  •  Étude de cas  •  815 Mots (4 Pages)  •  319 Vues

Page 1 sur 4

DEVOIR D’ÉCONOMIE

L’origine d’une crise est généralement exogène au système financier, c’est-à-dire qu’elle trouve sa cause dans un choc extérieur.

Ici, le Covid-19 a fait son apparition fin 2019. Trois mois plus tard, plus de 160 pays ou territoires dans le monde sont touchés. L’impact se fait ressentir partout, dans une économie globalisée.

Quels sont les impacts du Covid-19 sur l’économie ? Quelles sont les interventions envisagées afin d’éviter une crise économique ? Quelles sont les limites de ces interventions ?

Nous analyserons d’abord les impacts du Covid-19 sur l’économie, puis nous aborderons les interventions envisagées pour éviter cette crise économique et ses limites.

  1. Les impacts du Covid-19 sur l’économie

Le premier impact évident que cette crise sanitaire nous rapporte est le choc de la demande et de l’offre. En effet, que ce soit dans les importations ou les exportations, la courbe est en très nette baisse. Cela amène à un ralentissement drastique de l’activité économique dans le monde. En effet le 1er pays exportateur au monde qu’est la Chine voit son industrie manufacturière en forte décroissance depuis le début de cette pandémie.

L’Europe est également fortement impacté, notamment depuis le début du mois de Mars. On constate qu’en Allemagne, l’indice relevant le climat des affaires a chuté de 8,3 points entre le mois de Février et le mois de Mars. Ce qui présage quelques scénarios catastrophiques dans les semaines et mois à venir. Parallèlement, en France l’indice est passé de 51 à 30 sur la même période. Il est dit qu’en dessous de 50, un risque de récession peut avoir lieu. Il s’agit donc d’un ralentissement voire d’une régression de l’activité économique. Un scénario qui laissera sans doute de nombreuses séquelles dans l’environnement des affaires.

En outre, on constate une chute boursière pire que celle connue en 2008 ainsi qu’une valeur du pétrole dégringolant. Le prix du baril à perdu plus de 60% de sa valeur depuis le début de l’année jusqu’à aujourd’hui. Cette décroissance générale risque de perturber la confiance des investisseurs qui eux même ne savent guère ce qui va en résulter de cette crise.

Néanmoins des interventions prévues de la part des gouvernements ainsi que de la BCE sont envisagés afin de maitriser cette crise.

  1. Les interventions envisagées pour éviter une crise économique

En effet, les États viennent donc en aide au secteur privé et nationalisent en grand nombre de marchés. Leur objectif est donc de multiplier les mesures de sauvetage et de relance de l’économie globale.

Pour cela les États européen ont adopté un dispositif de chômage partiel permettant aux employés ne pouvant pas effectuer de télétravail et pour qui l’entreprise a fermé, d’être rémunéré. Cela afin de leur conserver un minimum de pouvoir d’achat.

En ce qui concerne les entreprises et les investisseurs, de nombreuses garanties leur sont accorder pendant cette période de crise dans le but de pouvoir réguler les impacts économiques dans le secteur privé.

Par ailleurs, à la BCE se veut jouer un rôle clé pour surmonter cette crise. Un plan d’action a été établi afin que l’Union Européenne ne succombe pas totalement à cette crise. La BCE prévoit donc un rachat d’actifs estimé à près de 1000 milliards d’euros. Et ce dans le but de soutenir l’ensemble des entreprises en difficultés.

...

Télécharger au format  txt (5.3 Kb)   pdf (32.6 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com