LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'évolution des modes de consommation des ménages

Analyse sectorielle : L'évolution des modes de consommation des ménages. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  12 Mai 2015  •  Analyse sectorielle  •  605 Mots (3 Pages)  •  446 Vues

Page 1 sur 3

1. Quelle est la structure de la consommation des ménages ?

Selon l'INSEE, la structure de consommation désigne « la répartition des dépenses de l'ensemble des ménages ». C'est à partir d'un certain nombre d'éléments qu'il est possible de l'analyser. Tout d'abord, la consommation fait l'objet d'un classement en postes regroupant des biens et services de même catégorie. Ces postes sont au nombre de huit

On y retrouve :

l'alimentation,

l'équipement et l'entretien du logement,

le transport,

le logement,

l'habillement,

la santé,

la culture et les loisirs,

les biens et services divers.

Ensuite, les coefficients budgétaires représentent la part d'un poste dans l'ensemble des dépenses de consommation. Il s'agit en fait de rapporter les dépenses de chacun des postes à la valeur totale de la dépense de consommation. Ainsi, il sera possible de déterminer quelle part l'alimentation représente dans chaque budget et il en sera de même pour les sept autres postes. Par conséquent, chacune des parts de dépenses décrit la structure de la consommation d'un ménage

2. Comment la consommation a-t-elle évolué depuis 1945 ?

En 1945, la consommation est faible. La France est exsangue et l'offre de biens et de services quasi inexistante. Tout est donc à reconstruire et c'est cette situation qui va relancer la consommation. Ainsi, la période des Trente Glorieuses (1945-1975) est celle de la relance de la croissance économique.

Plusieurs raisons expliquent cela. Dans un premier temps, la France a besoin de reconstruire ses infrastructures. Par conséquent, l'État embauche, donnant ainsi du pouvoir d'achat aux ménages et leur permettant de consommer. Notons que le pouvoir d'achat représente la capacité du ménage à consommer des biens et des services grâce à son revenu disponible et que son développement va entraîner, dans un second temps, le phénomène de la consommation de masse. Dès lors, les ménages consomment des produits standardisés en grandes quantités. De nouveaux besoins se créent et, afin de les combler, de nouveaux biens (ou services) sont consommés. Un modèle économique va accélérer le phénomène, celui de la division et de la spécialisation du travail. Le taylorisme et le fordisme en sont les illustrations de l'époque.

Durant la même période, les stratégies de marketing et de publicité se développent et, selon certains économistes, dont Galbraith, les entreprises dictent les lois du marché et créent un phénomène de surconsommation. Après 1975, la situation économique de la France, et plus généralement celle des pays à économie de marché, se dégrade. Les différents chocs pétroliers provoquent des phénomènes économiques néfastes à la croissance : inflation, chômage, accentués par une croissance démographique en berne.

Dès lors, la consommation progresse moins vite et, en ce

...

Télécharger au format  txt (4.2 Kb)   pdf (67 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com